Force et faiblesse dans l'univers imaginaire d'Aimé Césaire

par Salim Ahamada

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Daniel Briolet.

Soutenue en 2002

à Nantes .


  • Résumé

    La critique césairienne met généralement l'accent sur le côté viril, voire prométhéen, d'un "je" poético-dramatique animé par un souffle de révolte. Elle relègue au second plan - lorsqu'elle ne la tait pas - sa part de faiblesse, ses doutes, ses hésitations, ses failles. Pourtant, la mise en évidence de ces dernières caractéristiques contribue à élargir notre compréhension d'une écriture dont la pertinence et la complexité dialectique se révèlent à partir d'un incessant va-et-vient entre les pôles antithétiques de la force et de la faiblesse, unies dans un rapport de tension et de complémentarité d'une richesse sémantique exceptionnelle. Requestionnement de la pure virilité conquérante, ou réhabilitation de la fragilité ? En tout état de cause, cette étude tente de démontrer qu'en toute action à entreprendre la force ne peut naître chez Césaire que d'une approche contradictoire et double de la vie et de la réalité. Une approche â la fois utopique et pragmatique, tendre et violente, poétique et politique, féminine et masculine. . . Loin dc cc. Resr jndre à un défaut de l'être, la fragilité - notamment - contribue de façon décisive à sa part proprement poétique. Elle est. Partie prenante de l'imaginaire du dramaturge et du poète et invite à une ample ,réévaluation de l'écriture césairienne. Celle-ci ne peut pas être considérée comme su service exclusif d'un héroîsme viril. Elle est aussi - et surtout - une écriture de la modestie, du partage, de la tendresse, celle enfin de la reconquête d'un sens à venir à travers une expérience intégrale de l'altérité.

  • Titre traduit

    Strength and weakness in the imaginary world of Aimé Césaire


  • Résumé

    The literary criticism of Cesaire's works generally emphasises the manly side, even promethean, of a poetic and dramatic self animated by a blast of rebellion. It puts in the background - when it is not silent about it - its weaknesses, doubts, hesitations and flaws. However those characteristics, being shown to be obvious, help us to understand wide such a writing. The pertinence and dialectical complexity of this one are revealed from ceaselessly going and coming between the antithetical oppositions of strength and weakness, both united in a balance of tension and complementarity of which the richness is exceptional with regard to significance. Does it question conquering pure virility again, or does it rehabilitate weakness ? In any case,,this Jk tries and demonstrates that when he starts any action, strength can only appear in Cesaire's texts from approaching life and reality in a contradictory and double way. This approach being utopian and pragmatic, tender and violent, poetical and political, female and male. Far from corresponding to a being's failure, fragility in particular decisively contributes to build in it a properly poetical share. It is part and parcel of the playwright's and poet's creative imagination ; it requests you to revalue Cesaire's writing amply. This one cannot be considered as exclusively in the service of a conquering virility. It is also - and above all - a modest writing, ready to share, humble, that which recovers a future sense through a complete experience of relations with others.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 390 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 364-384. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.