Les Libanais en Côte d'Ivoire

par Salma Kojok

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Marcel Launay et de Simon-Pierre Ekanza.

Soutenue en 2002

à Nantes .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    ˜The œLibanese in Ivory coast from 1920 to 1960


  • Résumé

    L'histoire de l'immigration libanaise dans la Côte d'Ivoire coloniale s'inscrit dans le cadre général d'une émigration économique qui s'est dirigée, dès la seconde moitié du XIXe siècle, vers les Amériques, l'Australie ou l'Egypte. En Afrique Occidentale, l'immigration des Libanais se développe au début du XXe siècle sous l'influence des autorités coloniales françaises et à un moment où les portes de l'Amérique se ferment. En Côte d'Ivoire, l'installation des pionniers débute dans les années vingt, encouragée par les promesses économiques que porte en elle la nouvelle colonie. Les réseaux familiaux et commerciaux structurent la vie des migrants. Sur le plan économique, les Libanais jouent le rôle d'intermédiaires entre les grandes compagnies européennes installées sur la côte et les paysans africains de l'intérieur. La seconde guerre mondiale, avec la déstructuration du commerce se présente comme un test pour ces migrants qui développent alors de nouvelles techniques d'adaptation. Après la guerre, l'émergence d'une nouvelle génération née en Afrique transforme la société libanaise qui s'implique dans le mouvement de décolonisation, posant de la sorte les bases de son avenir dans la Côte d'Ivoire indépendante.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 522 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 421-431

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 NANT 3003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.