Implications des systèmes LIF/gp130/gp190 et OPG/RANK/RANK-L dans la physiologie ostéoarticulaire

par Eva Grimaud

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Biologie cellulaire. Immunologie

Sous la direction de François Gouin.

Soutenue en 2002

à Nantes .


  • Résumé

    La physiopathologie ostéoarticulaire est un vaste domaine dans lequel interviennent de nombreux facteurs et molécules dont la nature et les rôles ne sont pas encore entièrement élucidés. Ce travail présente l'implication de deux systèmes moléculaires, LIF (Leukemia inhibitory factor)/gp130/gp190 et OPG (ostéoprotégérine)/RANK (receptor activator of nuclear factor kappa b)/RANK-L (RANK-ligand) dans le cartilage en développement et dans des pathologies ostéoarticulaires. La première partie de cette étude a mis en évidence la présence du LIF par immunohistochimie dans les chondrocytes hypertrophiques et les bourgeons conjonctivo-vasculaires sur des coupes de fémurs de rat lors de l'ossification endochondrale. Ces résultats ont également été confirmés chez l'homme. La présence du LIF et son expression ont aussi été mises en évidence par la même technique, ainsi que par RT-PCR, dans une tumeur cartilagineuse de rat, le chondrosarcome de Swarm. Ces résultats suggèrent que la cytokine LIF pourrait être impliquée dans la différenciation des cellules cartilagineuses. . .


  • Résumé

    Many factors and molecules whose nature and roles are not yet entirely elucidated intervene in osteoarticular physiopathology. This work presents the implication of two molecular systems, LIF (Leukemia inhibitory factor)/gp130/gp190 and OPG (osteoprotegerin)/RANK(receptor activator of nuclear Factor kappa b)/RANK-L (RANK-ligand) in developmental cartilage and ostearticular pathologies. The first part of this study highlighted the presence of LIF by immunohistochemistry in the hypertrophic chondrocytes and the conjonctivo-vascular buds on sections of rat femur during endochondral ossification. These results were also confirmed at human. The presence of LIF and its expression were also highlighted by the same technique, like RT-PCR, in a cartilaginous tumour of rat, the Swarm rat chondrosarcoma. These results suggest that LIF could be implied in the differentiation of the cartilaginous cells. In a second part, the expression of LIF and its receiving chains gp130 and gp190 was studied during various stages of endochondral ossification in vitro with cellular cell line ATDC5. . . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 154-[39] f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 138-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 NANT 24-VS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 2649
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.