Modélisation physique et numérique d'un écran de soutènement autostable : application à l'étude de l'interaction écran-fondation

par Christophe Gaudin

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de Jacques Garnier.

Soutenue en 2002

à Nantes .


  • Résumé

    La modélisation physique en centrifugeuse est une technique d'essais désormais reconnue. Son utilisation pour l'étude des ouvrages de soutènement était jusqu'à présent freinée par la nécessité d'effectuer en cours de centrifugation les opérations d'excavation afin de simuler correctement l'histoire des contraintes dans l'ouvrage. La mise en service, en 1998, au Laboratoire Central des Ponts et Chaussées d'un robot embarqué permet aujourd'hui la réalisation des opérations d'excavation, mais aussi d'opérations annexes liées à la construction de l'ouvrage ou à son fonctionnement. Une étude expérimentale a donc été construite afin de démontrer la faisabilité et l'intérêt de la modélisation physique pour l'étude des ouvrages de soutènement. Elle s'appuie sur la modélisation de deux écrans autostables à l'échelle 1/50ème et sur l'étude de l'interaction entre l'écran de soutènement et une fondation avoisinante. Les données expérimentales obtenues sont par ailleurs comparées aux prévisions des modèles théoriques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 410 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 403-410

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 NANT 2077
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 02 NANT 2077
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1975
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.