Coprécipitation de Th, Eu, La et Ac avec UO2 comme phase d'accueil

par Gurvan Rousseau

Thèse de doctorat en Chimie des matériaux

Soutenue en 2002

à Nantes .


  • Résumé

    La coprécipitation peut jouer un rôle important dans la rétention des radionucléides (RN) au cours de la dissolution/reprécipitation du combustible nucléaire en stockage géologique en profondeur. Le but de ce travail est d'étudier la coprécipitation de Th, Eu, La et Ac avec UO2(s) comme phase d'accueil en milieu réducteur ( conditions anaérobies N2 et Eh <-100mV/E. N. H. ). La coprécipitation est étudiée en fonction du pH, des rapports de concentrations initiales [RN]/[RN+U] et des propriétés intrinsèques des RN (solubilité, état d'oxydation, rayon ionique et structure cristalline de l'oxyde de RN). Dans cet objectif, deux méthodes de coprécipitation sont mises au point pour deux domaines de pH, en milieu "acide" (2,5<pH<4) et en milieu "neutre" (5<pH<9). L'étude des phases pures montre la formation de cristallites UO2+x(S) de structure fluorine dont la taille diminue avec le pH, et d'hydroxydes Th(OH)4 et La(OH)3 amorphes. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 235 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 189-205

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 NANT 2045
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 02 NANT 2045
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des techniques industrielles et des mines. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.