Malaxage des bétons à hautes performances et des bétons auto-plaçants : optimisation du temps de fabrication

par David Chopin

Thèse de doctorat en Génie civil

Sous la direction de François de Larrard.

Soutenue en 2002

à Nantes .


  • Résumé

    Depuis une vingtaine d'années, le béton n'est plus simplement un mélange de quatre matériaux de base. L'utilisation d'adjuvants liquides (superplastifiants, agents de viscosité. . . ) ainsi que d'additions diverses est de plus en plus répandue. L'utilisation industrielle des bétons à hautes performances (BHP) et des bétons autoplaçants (BAP) a fait apparaître des problèmes de temps de malaxage plus longs que pour les bétons traditionnels. La majeure partie de cette étude repose sur une analyse des temps de stabilisation des puissances consommées par les malaxeurs lors de la fabrication. Nous avons pu, dans un premier temps faire apparaître la forte corrélation existant, sur différents malaxeurs, entre les temps de stabilisation de formules identiques. En parallèle, la comparaison de malaxeurs de capacité identique fait apparaître des temps de stabilisation des courbes de puissance plus courts, en moyenne, pour les malaxeurs à tourbillon. Dans un second temps, nous avons étudié l'influence des paramètres de formulation sur le temps de stabilisation des courbes de puissance. Cette étape a permis de mettre en évidence le rôle prépondérant de la concentration solide relative d'un béton sur le temps nécessaire à son homogénéisation. D'autre part, une troisième campagne expérimentale, visant à étudier l'évolution des propriétés d'usage du matériau avec le temps de malaxage, a fait apparaître une relation claire entre ce dernier et la résistance en compression du matériau. D'autre part, un malaxage inférieur au temps de stabilisation de la courbe de puissance ne conduit pas à une dégradation rédhibitoire des autres propriétés. Enfin, l'analyse des résultats expérimentaux a également permis d'établir une relation claire entre la rhéologie du béton, assimilé à un matériau de Bingham, et la puissance active consommée par le malaxeur lors de la fabrication. Ce résultat permet d'envisager la détermination de taux de cisaillement moyens dans les malaxeurs.


  • Résumé

    Since about twenty years, concrete is no more the combination of four basics materials. The use of numerous admixtures has become more and more common. These reasons induce the necessity of a new approach of concrete production processes. A particular point, which has been highlighted by the industrial production of Self-Compacting Concrete (SCC) and High-Performance Concrete (HPC), is the longer mixing time needed for these concretes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 196 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 139-141

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 NANT 2002
  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 02 NANT 2018
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Nantes. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1948 bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.