Étude des lésions cérébrales fœtales secondaires à une infection intrautérine à partir d'un modèle expérimental chez le lapin

par Thierry Debillon

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Neurobiologie périnatale

Sous la direction de Pierre Gressens.

Soutenue en 2002

à Nantes .


  • Résumé

    Chez l'humain, les études épidémiologiques montrent un lien statistique entre la chorioamniotite maternelle et les lésions cérébrales du nouveau-né prématuré. L'inflammation placentaire, secondaire à l'infection, semble déterminante pour la constitution de ces lésions. Actuellement, aucune stratégie thérapeutique pour les prévenir n'est validée. Nous avons élaboré un modèle expérimental sur ce thème : après inoculation intrautérine d'Escherichia Coli chez la lapine gestante, nous observons constamment, dans le tissu cérébral, une mort cellulaire diffuse. . . . . . . Nous avons pu décaler le délai d'apparition de la mort cellulaire : en introduisant une antibiothérapie maternelle précoce, celle ci n'apparaît qu'à partir de 60 heures après l'infection. Une période de latence appelée " fenêtre thérapeutique " est ainsi définie. Nous proposons d'utiliser ce modèle pour préciser les mécanismes des lésions cérébrales associées à l'infection et pour tester des stratégies neuroprotectrices.


  • Résumé

    In the human epidemiological studies, a significant link between an intrauterine infection and the cerebral lesions in the preterm newborns has been reported. The inflammatory placental reaction developed during the infection could have an important contribution for the development of the cerebral lesions. Currently, any preventive strategies for these lesions has been validated. We report an experimental model about this subject: after an intrauterine Escherichia Coli inoculation in the pregnant rabbit, we observe a cerebral cell death with a high reproducibility. . . . . . Cerebral cell death is delayed until 60 hours after the inoculation with a maternal antibiotic treatment which is administered precociously. This delay constitutes a latent period which is a possible "therapeutic window". We proposed to use this model to study the molecular mechanisms of cerebral lesions associated with intrauterine infection and to test neuroprotective strategies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 142 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 131-142

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 NANT 15-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.