Anticorps impliqués dans la positivité du crossmatch lymphocytaire B en transplantation rénale : caractérisation et implications fonctionnelles des anticorps anti-hla et anti-cellules endothéliales

par Stéphanie Le Bas

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Immunologie

Sous la direction de Maryvonne Hourmant.

Soutenue en 2002

à Nantes .


  • Résumé

    Nous avons analysé, chez 62 patients, des anticorps impliqués dans le crossmatch lymphocytaire B positif (CMB+) en transplantation rénale. Dans 39% des cas la positivité est due à des auto-anticorps ou des anticorps anti-HLA cl II spécifiques du greffon. Dans 61% des cas, ces anticorps sont non identifiables. La survie des greffons suivant la cible des anticorps montre que le CMB+ n'est pas toujours une contre-indication à la greffe. La réactivité des sérums de 57 patients a été testée sur des cellules endothéliales (AECA). La présence d'AECA, notée chez 33% des patients, est corrélée à leur immunisation anti-HLA mais indépendante du CMB+. Ces AECA induisent in vitro l'apoptose de cellules endothéliales. Dans une 3ème partie, nous avons montré que les anticorps anti-HLA cl II, connus pour induire l'apoptose de cellules présentatrices d'antigènes (CPA) professionnelles, n'ont pas d'effet sur les cellules endothéliales, qui en allo-transplantation peuvent devenir des CPA.


  • Résumé

    We have identified, in 62 patients, antibodies involved in postive B cell crossmatch (+BCM) in kidney transplantation. In 39% the positivity was due to auto-antibodies and donor specific anti-HLA cl II antibodies. In 61% of cases, these antibodies remain unidentified. Graft survival according to antibody targets show that +BCM is not toujours a contre-indication of tran splantation. Detection of anti-endothelial ceil antibodies (AECA) was performed on sera of 57 patients was tested with endothelial cells. AECA, found in 33% of patients, was correled with anti-HLA immunization but independent of +BCM. However, these AECA induce in vitro endothelial cell apoptosis. In a third part, we have shown that anti-HLA cl II antibodies, known to induce antigen presentating cell (APC) apoptosis, have no effects on endothelial cells, wich can become APC in allo-transplantation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 199 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 176-199

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 02 NANT 08VS
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3324
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.