Une étude psychologique de la dynamique décisionnelle dans le cadre d'une activité de conception collective

par Sylvie Grosjean

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Trognon.

Soutenue en 2002

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Cette thèse s'efforce à partir d'un exemple concret (une situation de conception), de révéler les modes de pensée et d'action que construisent conjointement des individus amenés à prendre une décision en commun. Dans ce travail, nous analysons l'émergence d'une décision collective à partir de l'accomplissement d'interactions authentiques entre différents acteurs d'une situation de conception. Notre interrogation première est de vérifier s'il existe une dynamique de construction d'un processus décisionnel. Pour ce faire, notre cadre théorique s'appuie sur l'approche socioculturelle de Vygotsky afin d'appréhender et de comprendre au mieux les processus socio-cognitifs en jeu dans l'élaboration d'une décision collective. C'est au travers d'une analyse tant des interaction inter-humaines que celles impliquant les sujets et leur environnement que nous démontrons en quoi le processus de décision collective peut-être décrit comme une forme d'organisation des propriétés émergentes des interactions. Nous analysons ces interactions sociales sous leur double aspect langagier et "usuel" (au sens de manipulations sur le monde, l'environnement mais aussi de mobilisation du monde). Ainsi, la méthodologie d'analyse que nous avons utilisée a permis de décrire l'accomplissement du processus décisionnel au travers de la lecture que nous en donne certaines traces labiles ou pérennes. Nous avons souligné au cours de ces analyses le fait que des décisions collectives sont des accomplissements d'engagements socio-cognitifs s'actualisant tant par le discours (énonciation d'un consensus) qu'au travers d'artefacts (inscriptions matérielles d'un consensus). Ces engagements socio-cognitifs successifs sont co-élaborés par les interactants, et émergent de l'interaction sociale. Ce travail de recherche révèle l'importance de saisir la dynamique d'une décision collective en convoquant une unité d'analyse qu'est l'activité médiatisée, afin d'accéder à toute la complexité d'un tel processus.

  • Titre traduit

    ˜A œpsychological study of decisional dynamic within an collective design activity


  • Résumé

    This thesis starts from a concrete example (a situation of design) to reveal the action and ways of thinking which people build when they make a collective decision. In this work, we analyse the emergence of a group decision making from authentic interactions between various actors of a situation of design. Our first interrogation is to check if there is a dynamic of construction in a decision-making process. Our theoretical framework is supported by a Vygotsky's socilcultural approach. We would understand the sosio-cognitive processe when a group make a decision. We analyse these social interactions under their double linguistic and " usual " aspect (handling on the world, mobilisation of the world). We underlined during these analyses the fact that the collective decisions are the accomplishement of socio-cognitive engagement. These successive socio-cognitive engagements are co-elaborate by the interactants and emerge from a social interaction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (283 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 231 - 246

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 002/29
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.