Le temps du monument : l'apport d'Aloïs Riegl à une éthique de la transmission

par Jean-Pierre Marchand

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Gouhier.

Soutenue en 2002

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Dans L'homme sans contenu Giorgio Agamben fait le constat d'une crise sans précédent de la transmission. Nos collections, nos musées, ne sauraient dissimuler que nous-mêmes, esthètes sans contenu, n'aurions peut-être rien d'autre à transmettre que ce vide et ce qui le dissimule. En attendant une " éthique provisoire " s'impose pour savoir comment conserver, et parfois restaurer, un patrimoine architectural. C'est dans cette perspective que nous proposons une lecture du Culte moderne des monuments écrit au début du XXè siècle par Aloïs Riegl, historien et théoricien viennois. La thèse comprend deux volumes. Le premier volume se compose de quatre parties. Dans une première partie - Acropole. Penser aux monuments - nous étudions comment le monument a été pensé par Hegel et, depuis Hegel, par des écrivains et des philosophes (Schopenhauer, Jünger, Hugo, Alain, Valéry, Gilson). Dans une seconde partie - Pronaos. Les paradoxes de la restauration - nous comparons comment, à travers quelques paradoxes, Ruskin, Viollet-le-Duc, Boïto et Riegl ont abordé le problème de la restauration. Dans une troisième partie - Cella. Une lecture du Denkmalkultus - nous nous livrons à un commentaire appuyé sur une terminologie qui se différencie sur quelques points majeurs des traductions françaises existantes. Objet complexe le monument est le lieu où l'expérience humaine du temps découvre une multiplicité de registres. Dans une quatrième partie - Agora. Ethique de la transmission - nous analysons quelques-uns des apports post-riegliens à la problématique de la transmission (S. Agacinski, C. Brandi, R. Debray). " L'impératif de conservation " est inséparable aussi bien d'un refus des logiques de domination que de l'emprise de la nostalgie. Pour conserver il faut créer, et créer dans le souci du monde. Le second volume est une édition d'étude bilingue du Culte moderne des monuments. Nous justifions en introduction nos choix terminologiques.

  • Titre traduit

    Monument time : Aloïs Riegl's contribution to the ethics of heritage transmission


  • Résumé

    In L'homme sans contenu, Giorgio Agamben observes an unprecedented crisis concerning the handing down of posterity. Our museums and art collections simply conceal the possibility that each of us, aesthetes without substance, has noting else to hand down to posterity other than this void and that which hides it. Meanwhile, a " temporary ethic " becomes necessary in order to know how to conserve, and occasionally restore, an architectural monument. It is with this in mind that we propose an analysis of the Culte moderne des monuments, written at the beginning of the 20th century by Aloïs Riegl, viennese historian and theorist. The thesis is made up of two volumes. The first volume includes four parts. In the first part - Acropole. Reflecting on monuments - we examine how monuments were analyzed by Hegel and by other writers and philosophers after Hegel (Schopenhauer, Jünger, Hugo, Alain, Valéry, Gilson). In the second part - Pronaos. The paradoxes inherent in restoration - we compare how, by using paradoxes, Ruskin, Viollet-le-Duc, Boïto and Riegl approached the problem of restoration. In the third part - Cella. An analysis of Denkmalkultus - we do a commentary in which the terminology differs from other French translations on a number of important points. A complex object, the monument is the place where man's temporal experience exists on a multitude of levels. In the fourth part - Agora. The ethics of transmission - we analyze some of the post-Rieglien contributions to the problem of heritage transmissions (S. Agacinski, C. Brandi, R. Debray). The " obligation of conservation " is inseparable from a refusal of the logic of domination as well as from the grip of nostalgia. To conserve, one must create, and at the same time, must be concerned for the world in which we live. The second volume is a bilingual study of the Culte moderne des monuments. Our terminological choices are explained in the introduction.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (801 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 579-582

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 002/27
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.