Image(s) de la Résistance ou résistance(s) à l'image : 1939 - 1945 : histoire et mythologies cinématographiques

par Claude Lacour

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Roger Viry-Babel.

Soutenue en 2002

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Par des rapprochements et des confrontations entre les quarante-trois films du corpus, il s'agit d'analyser les relations entretenues entre le film et le concept de résistance cultivé par la société, entre le film et le regard que la résistance portait sur elle-même. En mettant en évidence les différentes composantes de l'image, l'organisation de l'image dans la construction narrative et les combinatoires temporelles relevant des niveaux multiples dans lesquels évolue le film, il apparaît qu'un lien étroit se tisse entre le film et la mémoire, entre le film et l'histoire. En effet, l'histoire prend place dans le film à travers son contexte de réalisation. En réalisant une lecture méthodique des films, cette recherche aboutit à la mise en évidence d'une représentation de la résistance grâce à un système d'opposition à la collaboration, détruite par sa représentation et au constat suivant : le film sur la résistance est soumis à l'écriture de l'histoire et aux mouvements de notre mémoire sociale et de notre construction identitaire.

  • Titre traduit

    Picture(s) of the French Resistance, resistance(s) to the picture(s) : 1939 - 1945 : history and cinematographic mythology


  • Résumé

    With bringing together and comparisons between the forty three films of the corpus, we are planning to analyze the relations between the film and the concept of resistance kept up by the society, between the film and the way that the resistance to look to itself. By bringing to the fore the different elements which compose the picture, the organisation of the picture in the narrative construction and the tremporal combinations that emerge out the many levels which constitute the film, it appears a narrow tie between the film and the memory, between the film and the history. History takes place in the film through it production context. This research, carrying out a systematic analisis of the films, results in the exposure of a representation of the resistance through a opposition system to the collaboration, which is destroyed by its representation and in the next verification : the film about the resistance subject to the historical writing and to the movements of our social memory and of our construction of identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (500 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 348-369. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 002/26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.