L'avis privé au siècle des lumières

par Ghania Anki-Weisel

Thèse de doctorat en Langue et littérature françaises

Sous la direction de Roger Marchal.

Soutenue en 2002

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Cette enquête ambitionne de définir, aux marges de la littérature morale et de la pédagogie des Lumières, les caractéristiques originales d'un genre : celui des avis privés. S'inscrivant dans la tradition aristocratique d'éducation, primitivement conçu pour pourvoir à l'instruction morale et à la formation mondaine d'un membre de la famille et devant par conséquent circuler à l'intérieur de ce cercle, l'avis privé a fini par quitter l'espace de la confidence pour entrer dans le circuit anonyme des ouvrages imprimés. Le répertoire bibliographique des avis privés dévoile une histoire longue de près de six siècles, car, de 1493 à 1996, il égrène noms d'auteurs, et titres anonymes. Notre corpus s'étend de 1699 à 1794, de Fénelon à Condorcet. La génèse du genre montre que l'avis privé est né des influences conjuguées du " Miroir des Princes " et du " guide du courtisan ", eux-mêmes puisant dans le fonds de la littérature antique. En épousant étroitement l'histoire, toutes les histoires, le genre s'adapte à merveille aux périodes qu'il traverse et se situe aux croisements des débats sur l'éducation, sur la religion, sur le féminisme, sur la politique - dont il traduit les soubresauts tragiques. Il reproduit, restitue les courants de pensée, et, tout en évoquant les morales de l'honnêteté et de la sociabilité, il compose une véritable chronique des mœurs. Qui plus est, il met en évidence la problématique posée par le statut de l'écriture mondaine. Pourquoi et pour qui écrit-on ? On écrit ses avis pour, dit-on, instruire et pour se divertir. L'écriture aristocratique se définit elle-même comme le fruit d'un loisir et/ou d'un devoir privés ; mais bien vite il apparaît que les motivations sont autres : on écrit pour se libérer, se rechercher, se réformer. Ainsi, en se prêtant à un discours feutré sur le " moi ", le genre des avis se situe aux frontières de l'autobiographie.

  • Titre traduit

    The "avis privé" during the age of enlightenment


  • Résumé

    The " avis privé " during the Age of Enlightenment. The endeavor of this research is to define the characteristics of a genus called " avis privés " within the pedagogical and moral literature. It was a traditional feature of aristocratic education to write down the moral code for a family member, concerning the behaviour in high circles. In principle it was only composed for the family, but nevertheless printed. The bibliographic repertoire of the " avis privés " reveals a long history about six centuries. From 1493 until 1996, there are numerous titles and authors. This thesis deals with a period of time from 1699 until 1794, the age of Fénelon up to Condorcet. The genesis of the " avis privés " shows that there was a strong influence from the " Prince Mirrors " and the " courtly guides ", which were inspired by ancient literature. Throughout history, the " avis privés " reflects all important social discussions within the society, including religion, feminism and politics. The " avis privés " is a moral chronicle of this period containing the ideas of honesty and social behaviour. Another effect of the " avis privé " is the emergence of a problem dealing with the justification of writing. Why write and for whom ? In the beginning the reason was simply education and amusement, but soon, through the genus of " avis privé ", it became a mean to express one's own thoughts, to obtain a kind of liberation. The " avis privé " opened a way to write discreetly about oneself, so that this genus is parent to the autobiographical literature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (467 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 320-333

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 002/15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.