Apprendre en construisant des hypertextes ? : l'incidence réciproque entre les libertés et les contraintes liées à l'élaboration de documents de structure hypertextuelle et les processus de construction des concepts dans quelques situations d'apprentissage scolaire

par Christian Euriat

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Pierre Higelé.

Soutenue en 2002

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Cette recherche tente d'élucider les démarches intellectuelles d'élèves de collège et de lycées occupés à la construction d'hypertextes comme support d'apprentissage de contenus scolaires. Elle examine la notion d'hypertexte des points de vue historique, sémantique et technique, puis celle de concept. Inscrite dans un cadre théorique constructiviste, la démarche, faite d'analyse cognitive a priori des tâches demandées aux élèves, d'observations en classe, d'analyse détaillée des travaux et d'entretiens, est délibérément qualitative. S'appuyant sur l'étude d'exercices de création de documents hypertextes en classe, l'étude de terrain met en évidence la complexité parfois inattendue des tâches prescrites et la propension des élèves à choisir les solutions les plus économiques du point de vue cognitif, les entraînant ainsi à sous-utiliser les possibilités structurelles des hypertextes et rendant aléatoires les bénéfices attendus en matière d'apprentissage. En conclusion, cette recherche s'efforce de déterminer les conditions favorables à une utilisation pertinente de la construction d'hypertextes en classe.

  • Titre traduit

    Learning from hypertext building ?


  • Résumé

    This research is an attempt to understand the intellectual reasoning of " college " students (12-to-15-years-olds) and " lycée " students (16-to-18-years-olds) confronted with the building of hypertexts as props for learning academic contents. The research looks first at the notion of hypertext from historical, semantic and technical standpoints and then at the notion of concept itself. The approach, set within a constructivist theoritical framework, uses a priori cognitive analysis of the tasks set to students, class observation and detailed analysis of student performances and interviews, and, as such, is a deliberately qualitative one. The field study, focusing on the creation of hypertext documents in the classroom, shows how (sometimes unexpectedly) complex the set tasks can be and how keen the students will be to pick the easiest ways out from a cognitive standpoint ; this leads them to underuse the structural opportunities of hypertexts and makes the expected learning benefits uncertain. In conclusion, this research aims to determine the favourable conditions for relevant use of hypertext building in the classroom.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (498 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 392-398

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LN 002/14
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.