Un "nationalisme" des réfugiés en République fédérale d'Allemagne ? : l'exemple de l'Association provinciale de Silésie et de l'Association provinciale des Hauts-Silésiens

par Florence Lelait

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation germaniques

Sous la direction de Philippe Alexandre.

Soutenue en 2002

à Nancy 2 .


  • Résumé

    Crées en 1950 par les Silésiens expulsés de leur Heimat en 1945, l'Association provinciale de Silésie (LS) et l'Association provinciale des Hauts-Silésiens (LdO) développent des activités politiques, culturelles et sociales. Accusées d'être nationalistes et frappées d'ostracisme dans cette Allemagne où la " nation " est taboue, elles tentent de préparer le retour des Silésiens dans leur Heimat et oeuvrent en faveur d'une meilleure intégration de leurs adhérents dans la société ouest-allemande. Cette étude concerne les actions et les discours des deux organisations au niveau fédéral et local. Le fossé se creuse entre les dirigeants et les adhérents, qui se résignent. Si leur revendication majeure, le recouvrement de la Silésie, peut être assimilée aux revendications des partis d'extrême-droite, la demande des réfugiés silésiens est pourtant moins le fait d'une idéologie que d'un vide psychologique : on pourrait parler de " nationalisme affectif ".

  • Titre traduit

    Are German refugees nationalist ? The example of the Landmannschaft Schlesien and the Landmannschaft der Oberschlesier


  • Résumé

    Since their creation in 1950 by Silesians expelled from the Heimat in 1945, the Provincial Association of Silesia (LS) and the Provincial Association of the Upper Silesians (LdO) have developed political, cultural activities. Accused to be nationalist and excluded by Germany where the notion of nation is taboo, they have tried to prepare the retur of Silesians to their Heimat and have worked for a better integration of their members in the West German society. This study deals with the actions and discourses of the two associations on federal and local level. The gap is growing between leaders and members, who have resigned. Their major demand, recovery of Silesia, may be assimilated to demands of the extremists, but the demand of the Silesian refugees is less caused by the expression of ideology than the one of a psychological lack : we could then call it an "emotional nationalism".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (399 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 373-396

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 002/12
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.