Daum, 1878-1939 : débuts, évolution et accomplissement d'une industrie d'art lorraine

par Christophe Bardin

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de François Pupil.

Soutenue en 2002

à Nancy 2 .


  • Résumé

    En 1878, Jean Daum, ancien notaire alsacien contraint à l'exil, se porte acquéreur d'une verrerie nancéienne. A sa mort, deux de ses fils, Auguste et Antonin lui succèdent. Vers 1891, Antonin décide de créer un département artistique au sein de l'entreprise familiale qui ne produit alors que du flaconnage et de la gobeleterie ordinaire. Cette volonté de changement n'est pas le fruit du hasard, mais s'inscrit dans le cadre de la reconnaissance des arts décoratifs. D'abord modeste, cette nouvelle fabrication prend rapidement de l'ampleur. La reprise de formes et d'ornementations populaires et régionalistes laisse vite place à une référence naturaliste plus en phase avec le souhait de certaines personnalités des arts décoratifs et en particulier d'Emile Gallé. Les deux premiers artistes de l'entreprise, Jacques Gruber et Henri Bergé sont les artisans de cette évolution aux côtés des dirigeants. Avec eux, la maison Daum se mue en industrie d'art grâce à une production de modèles décorés de grande qualité fabriqués de manière rationnelle et rentable. En conservant sa vocation industrielle, la manufacture se plie, à chaque moment de son histoire, aux exigences esthétiques de l'époque avec intelligence et bonheur. C'est ainsi qu'après avoir été un acteur majeur de l'Ecole de Nancy, Daum est aussi une figure importante de la période Art déco : les formes géométriques et un intérêt pour la matière même du verre remplacent la référence à la nature. La réussite de l'entreprise est aussi à voir dans ses multiples productions et ses nombreuses collaborations.

  • Titre traduit

    Daum (1878 - 1939) : the beginning, development and fullfilment of an art industry in Lorraine


  • Résumé

    Jean Daum, who had hitherto been a notary in Alsace, was obliged to go into exile after the 1870 war. In 1878 he purchased a glass factory in Lorraine. At his death his two sons Auguste and Antonin took over his company which manufactured ordinary bottles and gobelets. About 1891 Antonin decided to set up an arts divisio, within the family business. This initiative was not one of chance, but was the result of his recognition of the role being played by decorative arts. The new line of products was, at first, limited, but expanded quickly. The revival of regional folk ornaments and shapes rapidly gave way to forms derived from nature which were more in keeping with the trends being set by current creators of decorative arts, namely Emile Gallé. Jacques Gruber and Henri Bergé were the first two artistsemployed by the firm and, together with its management, were influential in its stylistic evolution. Through their efforts, Daum develope into an art industry noted for the high quality decorative models it produced in a rational and profitable manner. Throughout its history, the factory, whilst remaining faithful ti its industrial vocation, succeeded in intelligently and successfully adapting to evolving aesthetic tastes. Thus, after playing a major role in the Ecole de Nancy, by focusing on forms drawn from nature, Daum became an important element in the Art Déco movement by using geometrical shapes and studying glass as a matter unto itself. The success of Daum is borne out by its varied production in collaboration with numerous artistes.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Éd. Serpenoise à Metz

Daum, 1878-1939 : une industrie d'art lorraine


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (549 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 511-537. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : LN 002/01

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2899
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2004 par Éd. Serpenoise à Metz

Informations

  • Sous le titre : Daum, 1878-1939 : une industrie d'art lorraine
  • Détails : 1 vol. (323 p.)
  • ISBN : 2-87692-590-7
  • Annexes : Bibliogr. p. 321-[322]
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.