Etude de certains facteurs génétiques et environnementaux qui gouvernent le statut sérique en rétinol, alpha-tocophérol et caroténoi͏̈des

par Sonia Gueguen-Ben Belgacem

Thèse de doctorat en Pharmacie. Epidémiologie et santé publique

Sous la direction de Bernard Herbeth.


  • Résumé

    Le rétinol, l'a-tocophérol et les principaux caroténoi͏̈des sont largement impliqués dans le développement et/ou la progression de maladies graves (cancer, maladies cardiovasculaires, diabète. . . ). Les déterminants de la variabilité interindividuelle des concentrations en rétinol, a-tocophérol et caroténoi͏̈des sont importants à connaître pour détecter les sujets à risque de déficience et pour prévenir et traiter ces pathologies. On sait que les concentrations plasmatiques des vitamines liposolubles dépendent de facteurs environnementaux (facteurs liés au mode de vie) mais aussi de facteurs génétiques (gènes codant pour les protéines impliquées soit dans le métabolisme des vitamines ou encore dans le métabolisme des lipides), qui peuvent avoir une influence sur le statut en ces composés protecteurs mais les données dans le domaine sont quasiment inexistantes. De plus, il peut exister des interactions entre les facteurs génétiques et les facteurs environnementaux qui défmissent le statut en vitamines d'un individu. La première partie de notre étude s'intéresse au développement et à la validation d'une technique de chromatographie liquide haute-performance dédiée au dosage simultané du rétinol, a-tocophérol et caroténoi͏̈des sériques et applicable à l'étude de larges populations d'individus sains et malades. Cette technique associe une élution isocratique et une détection spectrophotométrique type de barrette de diode. Ensuite, nous avons étudié les effets de la consommation d'alcool et du sevrage alcoolique, sur les concentrations sériques en rétinol, a-tocophérol et caroténoi͏̈des et sur celles de leurs transporteurs lipidiques. L'impact d'une supplémentation, au cours du sevrage, en vitamines E, C, 13-carotène et éléments traces, et ce, à des doses nutritionnelles, ainsi que les éventuelles interactions avec des facteurs génétiques (polymorphismes de l'apolipoprotéine E (apo E) aux codons 112 et 158 et de la lipoprotéine lipase (LPL Ser447) ont été également envisagés. Nos travaux ont montré que la consommation excessive d'alcool augmente les concentrations en apolipoprotéines anti-athérogènes et diminue celles qui sont athérogènes. Elle induit également une diminution du statut sérique en a-tocophérol et 13-carotène mais ne perturbe pas les taux de rétinol et de RBP dans le sérum. Après cure, on observe des effets inverses sur les concentrations en apolipoprotéines et caroténoi͏̈des. En revanche, le sevrage induit une diminution des concentrations en rétinol et en ces transporteurs spécifiques (TTR et RBP). Nous avons mis en évidence un effet positif de la supplémentation sur tous les constituants du multisupplément. Elle apporte, en particulier, un effet bénéfique sur les concentrations en a-tocophérol, zinc et sélénium qui ne sont pas améliorées par le sevrage seul. Il a été démontré que le niveau d'alcoolisation avant hospitalisation pouvait moduler les effets du sevrage sur les paramètres lipidiques mais également l'interférence du supplément (contenant du 13-carotène) sur les concentrations en a-carotène. De plus, l'effet du sevrage semble être modulé par les polymorphismes étudiés; les concentrations en cholestérol par le polymorphisme de la LPL (Ser447) et celles en apo B par le polymorphisme de l'apo E. La troisième partie de notre travail porte sur l'étude des ressemblances familiales du statut en a-tocophérol, rétinol et caroténoi͏̈des sur des familles volontaires recrutées par le Centre de Médecine Préventive (Vandoeuvre-lès-Nancy). Nous avons montré que les indicateurs biologiques du statut en a-tocophérol, rétinol et caroténoi͏̈des sont corrélés au sein des familles. La variance phénotypique totale de la concentration sérique en a-tocophérol est expliquée à part quasi égale par l'héritabilité et l'environnement commun partagé tandis que pour le rétinol, la contribution de la génétique est prépondérante. Nos résultats de corrélations familiales sur les concentrations en 13-carotène et caroténoi͏̈des suggèrent un rôle important de la génétique et de l'environnement commun partagé impliqués dans la régulation des concentrations en caroténoi͏̈des. Enfin, nous avons étudié le statut en a-tocophérol, rétinol et caroténoi͏̈des dans un groupe de patients atteints de diabète de type I (DID) comparativement à un groupe de témoins. En absence de complications rénales et d'hyperlipémie, les patients DID ont un statut en a-tocophérol,rétinol et caroténoi͏̈des comparables à celui des témoins.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 321 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Santé - Pharmacie-Odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T/D/PH/N/2002/6
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.