L'agressivité en clinique : de l'étiopathologie à la chimiothérapie

par Sylvane Lyasse-Sanchez

Thèse de doctorat en Médecine spécialisée

Sous la direction de Jean-Pierre Kahn.

Soutenue en 2002

à Nancy 1 , en partenariat avec Université de Nancy I. Faculté de médecine (autre partenaire) .


  • Résumé

    Nous nous proposons d'aborder les comportements agressifs et violents sous l'angle psychopathologique avant d'envisager l'étude des molécules utilisées dans leur traitement. Enfin, dans une dernière partie, nous proposerons des modèles de schémas thérapeutiques dans les grands syndromes psychiatriques en fonction des études citées précédemment. Dans une première partie, nous tenterons d'effectuer une synthèse des principaux courants de pensée analysant le mécanisme de déclenchement de la violence. Nous aborderons ainsi les théories éthologiques, sociologiques, behaviouristes et psychanalytiques. Nous ferons ensuite le point sur les connaissances neurobiologiques et génétiques actuelles avant de présenter la synthèse de ces modèles. Dans une deuxième partie, nous effectuerons une revue de la littérature des différentes chimiothérapies proposées, ainsi qu'un résumé de leur mécanisme d'action, de leurs limitations d'emploi et de leurs résultats dans le traitement des troubles du comportement agressifs.

  • Titre traduit

    Agressivity : from etiopathogeny to pharmacotherapy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque numérique.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2015-004025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.