Réarrangements subtélomériques chez Streptomyces ambofaciens : duplications chromosomiques et cycle d'instabilité génomique

par Thomas Wenner

Thèse de doctorat en Génétique moléculaire

Sous la direction de Pierre Leblond.


  • Résumé

    Chez la bactérie Streptomyces ambofaciens, l'instabilité génétique est corrélée à la formation de grands réarrangements génomiques affectant l'ADN chromosomique linéaire. La structure chromosomique de quatre souches mutantes présentant des délétions distinctes a été caractérisée. Il a été montré que ces délétions (affectant un bras chromosomique) sont associées à la duplication d'une séquence provenant du bras chromosomique intact incluant les séquences terminales (région dupliquée de 480 kb à 6500 kb). Les souches mutantes portant une duplication de 6500 kb se distinguent par un niveau d'instabilité phénotypique et moléculaire nettement supérieur aux autres souches. Ces résultats permettent de décrire un cycle d'instabilité génétique et chromosomique analogue au cycle cassure-fusion-pont eucaryote. Nous postulons que la duplication des régions de partition est responsable de l'instabilité de ces chromosomes, instabilité impliquée dans l'évolution du chromosome des Streptomyces.


  • Résumé

    In the Streptomyces ambofaciens bacteria, genetic instability is correlated with large chromosomal rearrangements (i. E. Deletions) affecting the linear chromosome. The chromosomal structures of 4 different mutants were investigated. These 4 rearrangements consisted of deletions affecting a chromosomal arm and are all associated with the duplication of a part of the intact chromosomal arm (duplication from 480 kb to 6500 kb in size). Strains bearing a duplication of 6500 kb showed a phenotypic and chromosomal instability increase as compared to the other tested strains (duplication from 5 kb to 1440 kb, including wild type strain). These results permit us to describe an instability cycle analogous to the break-fusion-bridge cycle originally described in maize. We postulated that the duplication of the partition sites of the chromosome might be responsible for the instability of duplicated chromosomes, instability implied in the fast rate of evolution of the Streptomyces chromosomes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 224 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 174-189

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2002 283
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.