Le contrôle postural en danse classique : une utilisation de l'afférence visuelle à visée artistique

par Francine Hugel

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Philippe Perrin.

Soutenue en 2002

à Nancy 1 , en partenariat avec Université Henri Poincaré Nancy 1. Faculté des sciences et techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    La danse est l'expression d'une forme particulière de la motricité humaine par laquelle le danseur cherche à produire un effet émotionnel sur autrui. Cette pratique physique artistique est une activité morphocinétique dont la finalité réside dans la production de formes issue d'une représentation interne d'un modèle à produire. La danse classique exige un entraînement technique à forte composante posturale. La fonction d'équilibration implique l'intégration centrale de différents types d'informations neuro-sensorielles (visuelles, vestibulaires, proprioceptives et extéroceptives). La proprioception et la vision sont deux modalités sensorielles fondamentales en danse classique. Ce travail a deux objectifs: la détermination du poids de l'entrée visuelle chez les danseurs classiques et l'étude des stratégies d'équilibre spécifiques à la technique classique et leurs possibilités de transfert. Dix-huit danseurs du Ballet National de Lorraine et 46 non-danseurs ont été soumis à des tests posturographiques sur plate-forme servo-commandée: (1) tests statiques bipodaux pieds à plat et sur demi- pointe en condition yeux ouverts (YO ) et yeux fermés (YF), (2) tests dynamiques avec mouvement de bascule rapide et unique en condition YO et avec mouvements d'oscillations lentes en condition YO et YF. Le groupe de danseurs a effectué des tests statiques unipodaux sur demi-pointe en condition YO. Seules les danseuses ont réalisé des tests statiques bipodaux sur pointe en condition YO et YF et des tests unipodaux sur pointe en condition YO. L'enregistrement des déplacements du centre de pression des pieds et les réponses électromyographiques ont permis d'apprécier les stratégies de régulation posturale. En statique, en condition YO, l'équilibration des danseurs est meilleure que celle des non-danseurs. En statique en condition YF et en dynamique en condition YO et YF le contrôle postural des danseurs n'est pas différent de celui des non-danseurs. En équilibre bipodal sur pointe, il n'y a pas de différence significative entre la condition YO et YF. Il n'y a aucune corrélation entre les équilibres pieds à plat, sur demi-pointe et sur pointe. Pour les tests unipodaux sur demi-pointe et sur pointe, la surface est significativement différente entre le pied droit et le pied gauche. Les résultats montrent que l'entrée visuelle est privilégiée chez les danseurs classiques. Les performances réalisées sur demi-pointe et sur pointe suggèrent que le contrôle postural dans ces différentes positions relève de stratégies d'équilibre spécifique à la technique classique. Ces stratégies semblent ne pas être transférables dans les équilibres de la vie courante.


  • Résumé

    Dance is a specific expression of human motor bahaviour in which the dancer attempts to produce an emotional effect on his audience. This physical artistic activity depends upon a morphocinetical motor skill by which the dancer builds and uses an internaI model to produce a motor bahaviour according to a defined form. Classical ballet necessitates an effective technical training with specific postural components. Balance control requires central integration of different types of neurosensorial informations (visual, vestibular, proprioceptive and exteroceptive), proprioception and vision being two fundamental sensory modalities in classical ballet. The purpose of this study is two-fold : first to determine the importance of the visual input on balance control in this discipline, second to study balance transfer modes specific of classical ballet. Balance control of 18 professionnal dancers and 46 non-dancers is compared on a force platform yielding different tests: (1) static bipodal tests, flat footed, and on demi-pointe in open (EO) and closed eyes (EC) conditions, (2) dynamic tests with a single and fast upward tilt in EO condition and with slow sinusoidal oscillations in EO and EC conditions. Dancers executed an unipodal test on demi-pointe in EO condition. AIl female dancers performed a bipodal test on pointe in EO and EC conditions, then unipodal test on pointe in EO condition. Displacements of center of foot pressure and electromyography recording allowed to assess the sensorimotor strategies used. In static tests, in EO condition, balance control in dancers is better than in non-dancers. In static test in EC condition and in dynamic tests in EO and EC conditions, postural control of ballet dancers is not different that in non-dancers. Bipodal balance on pointe by female dancers shows no significant difference between EO and EC conditions. There is no correlation between these three balance postures. For the unipodal test on demi-pointe and on pointe, area covered by the centre of foot pressure is significantly different between right and left foot. These data indicate that visual afference is a major input used by ballet dancers. Moreover, different foot positions in ballet technique appear to involve specific balance control strategies. This equilibrium skill derived from classical ballet techniques cannot be transferred to everyday life tasks.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : Pagination multiple p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine (Villers-lès-Nancy, Meurthe-et-Moselle). Direction de la Documentation et de l'Edition - BU Sciences et Techniques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SC N2002 227
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.