Reprogrammations génétiques induites en réponse à la déficience nutritionnelle en N chez Arabidopsis thaliana

par Stéphane Muños

Thèse de doctorat en Physiologie

Sous la direction de Alain Gojon.

Soutenue en 2002

à Montpellier 2 .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 116 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 101-116

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2002.MON-102
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.