Influence de l'exercice sur les paramètres hémorhéologiques chez l'athlète : de la physiologie au dopage

par Emmanuelle Marie

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Sciences physicochimiques et technologies pharmaceutiques

Sous la direction de Michel Audran.


  • Résumé

    La première partie de notre thèse concerne l'impédancemétrie bioélectrique et l'hémorhéologie. Après un rappel bibliographique, nous présenterons les résultats de plusieurs études réalisées chez le sportif volontaire sain. Au cours de ce travail nous avons montré qu'il est possible i) d'accéder à la composition corporelle et aux paramètres hémorhéologiques de l'athlète par une analyse impédancemétrique et ii) de mettre en évidence, qu'à côté de la masse grasse classiquement mesurée dans les bilans sportifs, d'autres éléments de la composition corporelle ( masse intra-cellulaire, eau totale et volumes extra-cellulaires) sont en relation avec la performance. Nous avons également évalué les effets de différentes situations ( exercice physique, entraînement adapté ou surentraînement, habitudes alimentaires) sur les paramètres hémorhéologiques, la puissance aérobie développée et l'oxygénation tissulaire. Au delà de ces modifications physiologiques, nous présenterons, dans une deuxième partie, après une revue de la littérature concernant la pharmacologie de l'érythropoïétine (Epo), les résultats de deux études dont le but était de mimer un dopage à l'érythropoïétine recombinante ( rHuEpo). Les effets d'une administration répétée de cette hormone par voie sous-cutanée (50 UI/Kg) sur les paramètres hématologiques et sur ceux du métabolisme du fer ont été étudiés. Un modèle pharmacocinétique prenant en compte un rétrocontrôle négatif de la production endogène d'Epo a été développé. Un modèle pharmacocinétique/pharmacodynamique a été ensuite mis au point afin de relier la concentration plasmatique en Epo à l'effet pharmacologique. La relation concentration/ effet a été décrite en utilisant un modèle sigmoïde emax. Enfin, dans une troisième et dernière partie, nous dresserons l'inventaire exhaustif des nouveaux outils susceptibles d'augmenter le transport de l'oxygène et par là même d'être détournés par les sportifs à des fins de dopage


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (399 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f 373-395

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TP 2002.MON-9
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3766
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.