La synécoparcimonie : un outil d'évaluation biologique de la qualité des eaux courantes : Théorie et applications

par Gérard Masselot

Thèse de doctorat en Entomologie

Sous la direction de André Nel et de Alain Thomas.

Le président du jury était Jean-Marie Betsch.

Les rapporteurs étaient Gérard Bellan, François Guérold.


  • Résumé

    A new freshwater biomonitoring tool, the synecoparsimony method, is proposed and tested. The methodological bases are explained. Its validity is tested on several real cases, of various geographical origins (neartic and west-palearctic). It is shown that this method can be used as well to analyze faunistic data as microfloristic. The new tool makes it possible to minimize the ad hoc hypothesis. It enables direct and rigorous confrontation between biological data and the mesologic characteristics of the rivers. The concept of “bio-indicator” taxa is discussed, and the concept of “significant taxa” is proposed. The new European freshwater biomonitoring tools ara studied and criticized. It is shownthat the new suggested method can allow a relevant approach of the quality of water and/or of aquatic environments. Its validity field is specified, and the complementary studies necessary to improve this new tool are exposed. The need for the use of “total evidence” matrices of qualitative biological data, necessary including “rare” taxa, is shown. The specific level of determination of taxa is confirmed as being the most informative. The method we propose could be integrated as a complementary tool available for freshwater managers in Europe.


  • Résumé

    Un nouvel outil d'évaluation biologique de la qualité des eux courantes, la synécoparcimonie, est proposé et testé. Ses bases méthodologiques sont développés. Sa validité est testée sur plusieurs cas concrets, d'origines géographiques diverses (néarctique et ouest-paléarctique). Il est montré que cet outil peut être utilisé tant pour analyser des peuplements faunistiques que microfloristiques. L'outil nouveau permet de minimiser les hypothèses ad hoc. Il autorise la confrontation directe et rigoureuse des données biologiques avec les caractéristiques mésologiques des cours d'eau. La notion de taxon indicateur est discutée, et le concept de taxon signifiant est proposé. Les outils indiciels européens actuels d'évaluation biologique de la qualité des eaux courantes sont étudiés et critiqués. Il est démontré que la méthode proposé peut permettre une approche pertinente de la qualité des eaux et/ou des milieux aquatiques. Son domaine de validité est précisé, et les études complémentaires à réaliser pour en parfaire la mise en place sont exposées. La nécessité de l'utilisation de matrices de données biologiques qualitatives proches de l'exhaustivité, y compris en retenant les taxons " rares ", est montrées. Le niveau spécifique de détermination des taxons est confirmé comme étant le plus informatif. La méthode proposée pourrait s'intégrer à terme dans l'ensemble des outils à disposition des gestionnaires de l'eau douce en Europe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (106 p., pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 92-103, 42/54-48/50, 346

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2002 -- 27 - 1
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2002 -- 27 - 2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.