Des chasseurs aux abords d'une aire protégée : les Konon, les Manon et la réserve de biosphère des Monts Nimba (République de Guinée)

par Solange Chaffard-Sylla

Thèse de doctorat en Ethnobiologie

Sous la direction de Bernard Roussel.

Le président du jury était Serge Bahuchet.

Le jury était composé de Samy Mankoto.

Les rapporteurs étaient Michel Le Berre, Jean-Paul Lescure.


  • Résumé

    Autour du massif des Monts Nimba en Guinée forestière classés réserve de biosphère par l'Unesco, vivent les Konon et les Manon, populations d'agriculteurs-chasseurs. L'activité cynégétique constitue l'essentiel de leur alimentation carnée mais revêt également bien d'autres fonctions (thérapeutique, commerciale, de justice). Une étude conduite dans trois villages de la réserve a permis d'analyser les pratiques cynégétiques villageoises et de mettre en lumie��re les gestion locales du gibier. La chasse villageoise est le fait d'acteurs spécialisés organisés en une société de chasseurs qui exploitent les espaces et les animaux à travers des règles d'accès, de prélèvement et de répartition des gibiers capturés. Mais plus encore, cette activité est un vecteur de cohésion sociale entre les communautés locales. Actuellement, l'essentiel des prélèvements de gibier porte sur des animaux de petite taille (gros rongeurs et céphalopodes). Mais, les techniques de capture évoluent et les pratiques changent : d'une chasse de subsistance régit par des règles d'accès aux gibiers se développe une chasse commerciale obéissant aux lois du marché et qui constitue une menace pour la faune sauvage. Face à ce contexte dynamique de commercialisation accrue des produits de la chasse, une reconnaissance des pratiques paysannes présentant un intérêt pour la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité est à encourager, ce qui permettrait de concilier les habitudes cynégétiques villageoises et la pérennité de la faune sauvage des Monts Nimba.

  • Titre traduit

    Hunters around the protected area : the Konon, the Manon and the reserve of the Nimba Mount (Republic of Guinea)


  • Résumé

    In Guinea forest, Around the Nimba Mount (biosphere reserve of Unesco), live the Konon and the Manon, farmers and hunters populations. Cynegetic activity is the essential way to get meat, but there are others functions : medicine, juridical, commercial. A study in three villages of the reserve analyse the cynegetic practices and show the local management of game. The village hunting is practiced by specialists actors who run areas and game animals with rules of access, prelevement and repartition. This activity is a way of social cohesion between the local communities. Actually, the majority of the prelevement of game is represented by small animals (big rodents and forest antelopes). But, the techniques are evoluting and practices are changing : from a subsistence hunt with access rules is appearing a commercial hunt who obey to market laws. Thus it is a threat from the wild fauna. In front of the dynamic situation of this market of bush meat, an acceptance of the traditional practices who get an interest for the conservation and sustainable use of the biodiversity have to be developed. Like that, the cynegetic uses and the protection of the wild fauna will be mixed in the Nimba reserve

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (X-329 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 203-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2002 -- 07
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.