L'origine du langage articulé. Le tractus vocal et ses relations avec la base du crâne et la mandibule

par Alexandre Maitrerobert

Thèse de doctorat en Paléontologie humaine

Sous la direction de Marie-Antoinette de Lumley.


  • Résumé

    Le langage articulé est une composante fondamentale de la nature humaine. Comprendre son origine et son développement au cours de la phylogenèse est alors une perspective essentielle de la définition de l'homme. Afin de déterminer les conditions dans lesquelles la parole est apparue, nous avons modélisé les structures majeures impliquées dans la phonation chez l'homme, le chimpanzé, et les hominidés fossiles. La méthode employée est novatrice en paléontologie humaine et fait appel aux principes de la morphométrie géométrique. Elle nous offre l'opportunité de décrire les appareils vocaux dans leur contexte ontogénétique, dynamique et tridimensionnel. Les résultats sont nombreux et souvent inédits. Nous avons dû recevoir les relations phylétiques entre de nombreux hominidés et parfois redéfinir un cadre systématique approprié avant de leur associer des aptitudes langagières. Le langage reste une compétence assez récente dans l'histoire de l'homme. Elle se met en place progressivement au cours de la phylogenèse à partir d'une base certainement ancienne comme l'atteste le spécimen OH13. Les hominidés pléistocènes présentent des architectures variées, souvent singulières, qui définissent trois pôles de compétences. Le premier est archai͏̈que de type Homo erectus, le second est divergent de type Homo heidelbergensis et développera avec Homo neandertalensis des capacités très moyennes, et le troisième est évolué de type sapiens, archai͏̈que au départ (pourquoi pas avec OH 13) il développe les meilleures aptitudes au langage au cours du pléistocène supérieur.

  • Titre traduit

    Articulated language origin. The vocal tract related to the skull base and the mandible


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (1176 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 704 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 2002 -- 05 - 1
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2002 -- 05 - 2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.