Effet d'entaille en fatigue dans les joints soudés en aciers

par David Pigneaux

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Guy Pluvinage.

Soutenue en 2002

à Metz .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les travaux ont permis de mettre au point un outil optimisé pour les bureaux d'études afin de prédire la durée de vie des assemblages mécano-soudés soumis à des variations de charges en cours d'utilisation. Actuellement les bureaux d'études prennent l'Eurocode3 comme document de référence pour concevoir leur assemblage soudé en acier. Ce code est trop conservateur et ne permet pas de tirer profit des caractéristiques mécaniques des derniers aciers élaborés car il ne tient pas compte de la nature constitutive du matériau. Mes travaux ont consisté à apporter une alternative pour palier à ce problème. L'approche volumétrique est une méthode prometteuse qui est très simple et ne demande que la connaissance de la courbe de référence en fatigue et la loi de comportement cyclique du matériau en fonction du type de chargement. C'est une méthode non exagérément conservative, qui demande encore à être améliorée. Elle permet d'éviter des essais de fatigue fastidieux et coûteux à la conception d'un produit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 114 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 110-114

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.