Impact à moyen terme des grands herbivores sauvages sur le renouvellement de la hetraie-sapinière des Hautes Vosges

par Patricia Heuzé

Thèse de doctorat en Sciences de la vie. Écologie

Sous la direction de Annik Schnitzler-Lenoble.

Soutenue en 2002

à Metz .


  • Résumé

    Les récents changements de gestion forestiȩ̀re et faunistique en faveur des résineux et des ongulés sauvages ont semble-t-il conduit dans les Vosges a des problèmes de cohabitation entre le sapin et les cervidés. Cette étude a pour objectif d'évaluer l'impact de l'abroutissement hivernal du sapin sur la composition arborescente de la hêtraie-sapinière, à travers une approche synchronique comparant des forêts à différents degrés de colonisation par les cervidés. Les principaux résultats montrent que le remplacement du sapin par l'épicéa (espèce peu consommée) peut être facilité ou freiné par des mécanismes liés soit à l'intensité de l'abroutissement soit à des conditions environnementales particulières.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 152 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 123-137

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque du Saulcy.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.