De la violence carcérale : sources, perceptions et modes d'expression

par Carole Galindo

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Suzie Guth.

Soutenue en 2002

à Metz .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est d'analyser les différents paliers engendrant et participant à la violence en prison. La violence carcérale est hétérogène : la prison est un univers structurellement conflictuel et dont le mode d'organisation engendre une violence à la fois organisationnelle, institutionnelle, symbolique (commission de discipline) rejaillissant sur le détenu et leur famille, ainsi que sur les personnels. Mais la violence est aussi interpersonnelle, individuelle (violence contre soi-même) et collective (mutinerie). Enfin, la perception des détenus et des surveillants a permis de saisir les différentes représentations sociales de la violence en prison à savoir, la violence : du système, des détenus sur les détenus, des détenus sur les surveillants, des surveillants sur les détenus.

  • Titre traduit

    Violence in jails : origins, perceptions and ways of expression


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to analyse the different stages giving rise to and participating in violence in jails. This from of violence is heterogeneous : the prison is a structurally conflictual world in which the method of organisation breeds violence which can be organisational, institutional, symbolic (diciplinary commission) and which recoils on the prisoners and their families, as well as on the staff members. But this violence is also interpersonnal, individual (violence aimed et oneself) and collective (mutiny). Finally, the study of the prisoners and of the guards has allowed to understand the different social representations of violence in jails : violence of the system, of prisoners against prisoners, of prisoners against guards against prisoners.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. 660 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 613. Index f. 607-609

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèques Metz et Moselle.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.