Contribution à l'analyse juridique de la norme technique

par Franck Violet

Thèse de doctorat en Droit privé

Sous la direction de Joanna Schmidt-Szalewski.

Soutenue en 2002

à Lyon 3 .


  • Résumé

    La norme technique, définie comme une spécification technique proposée par une autorité normative ou économique et destinée à être appliquée volontairement de façon répétée est un instrument particulièrement développé dans les pays occidentaux. Elle sert l'économie, la gestion et même les politiques publiques des Etats dans leur entreprise de dérégulation. Or, son positionnement dans la hiérarchie des normes apparaît particulièrement flou. Elle semble difficilement intégrer le concept des " normes à fonction directive souple ". L'étude entreprise permet de constater que cette règle n'est plus réellement une spécification d'application purement facultative. Son statut se modifie, eu égard à son utilisation de plus en plus importante. La norme technique devient une règle impérative de jure ou de facto. Ce constat est largement dû à la place qui lui est faite dans le droit. En quelques années, elle est devenue un instrument essentiel d'application de la règle juridique. Elle participe d'une évolution de la technique juridique et favorise l'adaptation du droit aux mutations de la société, de l'économie, de la technique, tant au plan national qu'à celui communautaire, tant lorsqu'elle est facultative qu'impérative. Mais la norme technique est également susceptible de contrer la règle juridique. Elle peut être l'instrument utilisé par un Etat, une organisation économique déterminée ou des opérateurs privés, dont la politique normative a pour objet et/ou pour effet de porter atteinte à la liberté du commerce. Aujourd'hui, elle est combattue lorsqu'elle est un instrument au service du protectionnisme. Elle est dénoncée comme une mesure d'effet équivalent ou fait place à une norme régionale ou internationale. Son usage peut aussi être autorisé par le législateur ou le juge dans le cas où un opérateur économique, détenteur d'un titre de propriété intellectuelle sur un ou plusieurs des éléments qui la composent, refuse que les concurrents ne l'emploient. La norme technique devient progressivement une règle incontournable pour le droit. Elle apparaît comme une règle qu'il doit prendre en compte et qui parvient, parfois, à s'imposer comme tel, même si elle en est un exemple moderne et hétérodoxe.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Presses universitaires d'Aix-Marseille à Aix-en-Provence

Articulation entre la norme technique et la règle de droit


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 407 p.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 359-393. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par Presses universitaires d'Aix-Marseille à Aix-en-Provence

Informations

  • Sous le titre : Articulation entre la norme technique et la règle de droit
  • Détails : 1 vol. (533 p.)
  • ISBN : 2-7314-0328-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 483-517. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.