La crise de l'organisation comme crise des espaces : une analyse gestionnaire à partir du cas Maryflo

par Danièle Attias-Bonnivard

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Pierre-Yves Gomez.

Soutenue en 2002

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Comment expliquer une crise désorganisationnelle qui aboutit à la mort de l'entreprise ? A partir du paradigme arendtien des espaces privé versus public, la crise désorganisationnelle est appréhendée comme crise des espaces de l'organisation. Trois catégories d'espaces de l'organisation sont repérées : l'espace privé intime, l'espace privé commun et l'espace public et, constituent une grille de lecture pour analyser un type particulier de crise de gestion des espaces de l'organisation. L'étude de terrain réalisée à partir du cas Maryflo permet, par l'analyse de la diversité de ses situations de gestion, de montrer un processus de crise désorganisationnelle conduisant à la mort de l'entreprise. Comment expliquer qu'une entreprise performante produise sa propre destruction et qu'aucune forme de recomposition organisationnelle ne soit envisageable ? Inspiré des travaux des conventionnalistes, le modèle proposé met en évidence la représentation physique des individus situés dans des espaces. Nous montrons que l'analyse d'une crise doit être appréhendée autant dans les discours produits par les acteurs que dans les corps des individus qui, en manifestant par des signes visibles leur mal-être, témoignent ainsi de la gravité de la crise.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (480, 53 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury pour le vol. 1
  • Annexes : Bibliogr. p. 455-471

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.