La pensée politique de Jean-Baptiste Say : droit et politique au service de l'ordre libéral

par Florence Laget

Thèse de doctorat en Droit

Sous la direction de Nicole Dockès-Lallement.

Soutenue en 2002

à Lyon 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Jean-Baptiste Say (1767-1832), père de l'économie politique française, s'aperçoit que l'épanouissement du libéralisme économique nécessite le recours au libéralisme politique. Sa pensée politique, dirigée par la crainte de l'arbitraire, trouve sa source dans le contexte historique. L'épanouissement du pouvoir personnel de Napoléon le pousse vers une vaste réflexion sur le pouvoir politique et sa légitimité. Il doute alors de la théorie contractualiste et développe un utilitarisme nuancé. Il cmprend que les rapports entre gouvernants et gouvernés sont de même nature que les échanges privés et reposent sur un rapport de force, traduction d'un échange déséquilibré. Exportant les principes de l'économie politique, il s'aperçoit que, pour amorcer une transition vers la société libérale, il faut faire de cet échange déséquilibré un contrat mutuellement avantageux. Pour cela, il veut changer la nature du pouvoir du gouvernant, qui doit se contenter de gérer la société. La marge de manoeuvre de ce dernier est réduite à la mise en forme et à la garantie d'une législation libérale, directement déduite, par la science économique et la science politique, des lois de la nature des choses. Cette législation libérale conditionne la reconnaissance du droit de propriété à la possession légitime au regard de l'intérêt général. Pour obtenir du gouvernant qu'il se limite à cette mission, Say développe ensuite une théorie de la démocratie libérale dirigée vers un contrôle étroit, par les citoyens éclairés, seuls dépositaires du pouvoir politique, de l'action de l'administration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (530 p.-64 p.de bibliogr.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. vol. II, p. 1-64. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.