Les déterminants de la croissance des P. M. E. : analyse théorique et étude empirique auprès d'un échantillon d'entreprises belges

par Frank Janssen

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Gilles Guyot et de Robert Wtterwulghe.

Soutenue en 2002

à Lyon 3 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse est double. Le premier est de réaliser une synthèse des recherches consacrées à la croissance, le second est de proposer, sur base des travaux antérieurs, un nouveau modèle causal de la croissance des entreprises, de développer des hypothèses de recherche sur base de ce dernier et de tester celle-ci sur un échantillon de P. M. E. Belges afin d'identifier les principaux prédicteurs de leur croissance. Le premier chapitre résume les travaux des chercheurs et théoriciens ayant conduit à relativiser ou à remettre en cause la théorie néoclassique de la croissance. Le second chapitre présente un "état de l'art" des recherches récente sur la croissance et examine les différents courants théoriques auxquels elles peuvent être rattachées. Le troisième chapitre est consacré au développement d'un nouveau modèle causal de la croissance et à l'identification de l'ensemble des variables suceptibles d'influencer celle-ci. Ces variables appartiennent à quatre sous-groupes : les déterminants liés au dirigeant, les détereminants liés à l'entreprise, les déterminants stratégiques et les déterminants environnementaux. Une sous-section de ce chapitre examine la pertinence des critères utilisés pour conceptualiser la croissance et justifie l'utilisation de deux mesures de la croissance : l'évolution de l'emploi et celle du chiffre d'affaires. Le quatrième chapitre est consacré à la méthodologie. Le cinquième chapitre présente les résultats de l'étude empirique. Ceux-ci nous conduisent à revoir notre modèle causal théorique et à développer des modèles distincts de prédiction de la croissance du chiffre d'affaires et de l'emploi. Nos observations démontrent que ces critères ne peuvent pas être considérés comme des sonceptualisations interchangeables d'un même phénomène. Enfin, au niveau de l'ancrage theorique, nos résultats confirment la nécessité de dépasser les perspectives purement internes ou externes et plaident en faveur d'une approche du type "management stratégique", qui postule que la croissance est influencée par les ressources et l'environnement de la firme, ainsi que par les actions et décisions du dirigeant face aux modifications des conditions environnementales.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 270 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 250-270

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.