Discours d'exclusion sous la Constituante : 1789-1791

par Xavier Charlet

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Nicole Dockès-Lallement.

Soutenue en 2002

à Lyon 3 .


  • Résumé

    Les Constituants de 1789, en substituant à l'ordre hiérachique et inégalitaire de l'ancien régime un ordre fondé sur les droits naturels de l'homme et du citoyen, ont laissé subsister des inégalités et tenu des discours d'exclusion, notamment sur les femmes, les Noirs, les juifs et les mendiants. La référence à une infériorité naturelle et à une nuisance sociale caractérise ces rhétoriques de l'exclusion. Y a-t-il continuité, permanence avec le passé ou rupture et instauration d'un discours révolutionnaire d'exclusion? Quel sens attribuer à ces discours? Faut-il y voir une hostilité au nouvel ordre politique et social ou la difficulté à laquelle les Constituants se seraient heurtés à mettre en conformité le réel avec les principe? En s'attachant à dévoiler la teneur de ces discours d'exclusion et la logique propre qui les habite, des éléments de réponse peuvent être donnés qui apportent un éclairage nouveau sur le début de la Révolution française.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 480 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 449-476. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Moulin. Bibliothèques universitaires.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service des bibliothèques. Bibliothèque de recherche juridique.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MICROF/CHA
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1291-2002-26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.