Modes de financement et gouvernement d'entreprise : une lecture de l'évolution du capitalisme français

par Idir Cherief

Thèse de doctorat en Sciences économiques. Monnaie, finance et économie internationale

Sous la direction de Gisèle Chanel-Reynaud.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Depuis quelques années, le débat sur le gouvernement d'entreprise est devenu récurrent dans les milieux économiques. A la faveur des récents scandales financiers (Enron, Vivendi Universal, World Com), les réflexions sur ce thème ont pris une autre dimension. Notre présente contribution vise à analyser l'évolution de la gouvernance des firmes françaises en liaison avec la mutation de leurs modes de financement. La critique de la théorie néoclassique de la firme nous permettra de voir comment, en dépassant les imperfections contractuelles, le gouvernement d'entreprise apparaît comme un mécanisme d'une gestion explicite des conflits d'intérêts au sein de l'entreprise. On distingue deux grandes approches du corporate governance. Une approche restrictive qui considère que la gouvernance consiste à mettre en œuvre tous les mécanismes et outils susceptibles de protéger les intérêts des actionnaires, tandis que pour l'approche large il faut prendre en compte les intérêts de tous les stakeholders. Cette approche a longtemps imprégné le fonctionnement de l'économie française, grâce notamment à la présence d'un fort secteur public. Toutefois, à la suite des mouvements de déréglementation des économies de l'OCDE et de la globalisation financière, le rôle de l'Etat dans la sphère productive est sensiblement réduit. A l'inverse, l'appel au marché des sociétés françaises a entraîné une montée des investisseurs institutionnels étrangers dans leur capital. L'analyse des données des TOF fait également ressortir une évolution des modes de financement de ces sociétés. La modification des structures financières qui en résulte conduit ces firmes, soumises à une forte concurrence, à réviser progressivement leurs priorités. L'adoption progressive mais généralisée des principes de la valeur actionnariale dans les grands groupes semble préfigurer le passage au système de gouvernance anglo-saxon.

  • Titre traduit

    Mode of financing and corporate governance : an interpretation of the French capitalism evolution


  • Résumé

    The corporate governance debate became recurrent since some years. The last financials scandals (Enron, World Com, Vivendi Universal) gave it more importance. Our purpose is to analyse the french financing model mutation and its implications in term of corporate governance evolution. The critical analysis of neoclassical firm theory show us how corporate governance remedy to contractual failures. So it seems an explicit mechanism to resolve interests conflicts within the company. One distinguishes two great approaches of the corporate governance. A restrictive approach which considers that the governance consists to make use all the mechanisms and tools likely to protect the shareholders interests, while the other one has to consider the interests of all the stakeholders. This approach impregnated the operation of the French economy a long time. However, following the movements of deregulation of the economies of OECD and the financial globalisation, the role of the State in the productive sphere is appreciably reduced. Conversely, the call to the market of the French companies involved a rise of the foreign institutional investors in their capital. The analysis of the data of the "TOF" also emphasizes an evolution of the of financing models of these companies. The modification of the financial structures which result from it leads these firms, subjected to a strong competition, to revise their priorities gradually. The progressive but generalized adoption of the principles of the shareholder value in the great groups seems to precede the passage to the Anglo-Saxon system of governance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (352 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 329-341

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.