Allocation et incitation intra-firme : d'une évaluation critique de l'approche contractualiste à l'élaboration d'un cadre d'analyse des "dispositifs de gestion de la relation d'emploi" : application au cas d'une grande banque régionale

par Benjamin Dubrion

Thèse de doctorat en Sciences économiques et de gestion

Sous la direction de Bernard Baudry.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Les chercheurs de plusieurs disciplines s'interrogent aujourd'hui sur les transformations rencontrées au sein de certaines grandes entreprises françaises en matière de gestion des ressources humaines. Or précisément, depuis quelques années, les économistes contractualistes revendiquent la pertinence de leur approche pour analyser les mécanismes mis en place au sein des firmes pour gérer les salariés. Dans ce cadre, cette thèse cherche à évaluer, d'un point de vue critique, la capacité des trois grandes théories contractualistes de la firme - la théorie des coûts de transaction, la théorie des incitations et la théorie des contrats incomplets - à rendre compte des pratiques de gestion des salariés et de leur évolution récente. En réaction aux limites de ces théories, nous construisons notre propre cadre d'analyse des "dispositifs de gestion de la relation d'emploi" pour l'appliquer ensuite au cas d'une grande banque régionale. De ce travail ressort un ensemble d'enseignements d'une part empiriques sur les évolutions survenues dans l'établissement étudié, et d'autre part théoriques sur la façon dont les économistes contractualistes se représentent les mécanismes de gestion des salariés. Nous aboutissons finalement à des conclusions personnelles sur l'organisation interne de la firme.

  • Titre traduit

    Intra-firm allocation and incentive : from a critical assessment of the contractual approach to the elaboration of an analytical framework of the "governance devices of the employment relation" : Application to the case of a large regional bank


  • Résumé

    Nowadays, researchers of several disciplines wonder about the changes that occurred in human resources management in some large French firms. Contractual economists have claimed for few years that their approach to examine human resources management instruments is pertinent. Within this context, our work aims at assessing, in a critical viewpoint, the ability of the three principal contractual theories of the firm to analyse the personnel management practices and their recent evolution - the three theories being transaction cost theory, incentive theory and incomplete contracts theory. In reaction against the limits of these theories, we elaborate our own analytical framework of the "governance devices of the employment relation" to apply it to the case of a large regional bank. The results of this work are both empirical and theoretical: they highlight the evolutions in the studied firm and they question about the way contractual economists examine the human resources management practices. We end up in personal conclusions about the internal organization of the firm.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 409 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 373-395

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.