Etude terminologique du discours spécialisé de la pollution : vers la structuration d'un modèle de dictionnaire terminologique bilingue français-portugais

par Rosa Maria Fréjaville

Thèse de doctorat en Langues et cultures étrangères

Sous la direction de Emilio Milton Giusti.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'étude consiste à appliquer au domaine de la Pollution les principes et les méthodes de la recherche terminologique contemporaine. La démarche s'inspire de la théorie communicative de la Terminologie en l'adaptant au contexte bilingue, français-portugais dans une optique de terminologie thématique comparée. Ce travail comporte trois parties : - Un état des lieux sur l'histoire et la place actuelle de la Terminologie orientée plus précisément vers la francophonie et la lusophonie. - Un exposé de la méthode de travail adoptée, a�� savoir : la perspective épistémologique et théorico-méthodologique appliquée à la communication spécialisée, notamment dans ses rapports avec le domaine, le texte spécialisé et la typologie de discours. - Les étapes du chantier, à savoir : la délimitation du domaine constitué à la fois par les classifications documentaires, par l'approche linguistique dans sa dimension historique et interdisciplinaire et l'analyse linguistique au point de vue conceptuel, morphosyntaxique et sémantique appliquée aux termes de la pollution. Le schéma de structuration terminologique étant ainsi élaboré, le prolongement de l'étude consisterait à réaliser un dictionnaire terminologique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (645 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 399-474. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.