Les espaces sacrés et leurs communications : étude lexicale et signification technique et religieuse

par Véronique Gay

Thèse de doctorat en Langues, histoire et civilisations des mondes anciens

Sous la direction de Jean-Claude Goyon.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'ensemble de notre travail présente une étude lexicographique des termes relatifs aux différents éléments constituant l'approche d'un temple égyptien : le canal, le quai-débarcadère, le dromos et les allées processionnelles, le "parvis" et ses installations, suivant l'ordre logique d'accès à un temple, du profane vers le sacré. Aux origines de l'histoire, point de contact entre le monde divin et le monde des humains, le temple devait être "inaccessible" et "invisible" au commun des mortels car il était le réceptacle de la manifestation de la divinité. Puis, au Nouvel Empire, il s'est modifié et certains de ses espaces se sont ouverts, laissant place à la piété personnelle, en lien avec la nature même de la société égyptienne de cette époque qui était en pleine mutation. De nouveaux besoins liturgiques s'étaient fait jour et ils ont nécessairement entraîné une modification des structures architecturales pour permettre l'accueil des suppliants qui recherchaient l'impartialité du divin pour résoudre toute sorte de problème. Enfin, à l'époque gréco-romaine, le processus s'est inversé. Les édifices ont fonctionné en liturgies fermées car ils se devaient d'être les gardiens du patrimoine égyptien des origines. A partir de ce schéma établi, nous présentons, dans une première partie, l'ensemble des termes relatifs aux abords des temples et, dans une seconde partie, nous nous intéressons à la lexicographie des espaces s'étendant en avant de l'entrée principale des temples et à leurs différentes constructions architecturales. Nous avons établi un inventaire aussi systématique que possible des mentions et des documents contenant le ou les termes relatifs à l'étude en question. La documentation ainsi réunie permet d'établir un répertoire de toutes les graphies attestées, afin d'établir, dans la mesure du possible, le sens que l'on peut donner à ces mots et, le cas échéant, par une confrontation attentive avec les vestiges archéologiques que nous livre l'Egypte d'aujourd'hui.

  • Titre traduit

    Sacred spaces and their communications : lexical study and technical and religious signification


  • Résumé

    The totality of our work represents a lexicographic study of the terms of various elements constituting an approach to an Egyptian temple, the canal, the docs, the dromos; and the processional alleys, the parvis and its installations, following the logical sequence of access to a temple from the profane to the sacred. At the origin of history, point of contact between the divine world and the world of humans, the temple must have been inaccessible and invisible to the common mortals because it received the manifestation of divinity. Then, in the New Kingdom, it was modified and certain spaces were opened, leaving a place for personal piety, in touch with the very nature of the Egyptian society which was changing during that period. New liturgiques needs came about and entailed a modification of architectural structures in order to permit the reception of suppliants seeking the impartiality of the divine to solve all sorts of problems. Finally, during the Greco-Roman era, the process was reversed. The edifices functioned in closed liturgies because they were supposed to be the guardians of Egyptian original heritage. Following this established scheme, we present in the first part, the totality of terms related to the abords of temples and, in the second part, we examin the lexicography of the spaces existing at the principal entrances of the temples and their different architectural constructions. We have prepared an inventory, as systematic as possible, of the possible mentions and documents containing the terms relative to the study in question. The assembled documentation allows for the preparation of a repertory of all attested graphies, in order to establish as much as possible, a sens that can be given to these words and, eventually, with a confrontation of all the archeological treasures that Egypt presents us with.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. dans le 2e vol.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.