La présence au monde dans l'oeuvre en prose de Julien Gracq

par Marc-Henri Arfeux

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Claude Burgelin.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Cette étude analyse la relation de la conscience avec le monde, dans l'oeuvre en prose de Julien Gracq. La première partie interroge les puissances métaphysiques, narratives et dramatiques du monde telles qu'elles agissent sur la conscience des personnages, subissent l'imaginaire de ces derniers, ou naissent de l'écriture poétique. La seconde partie étudie la relation du sujet avec l'Histoire, à travers le double prisme des positions théoriques de l'auteur et de l'image du "paysage-histoire". La troisième partie aborde la question de la relation immédiate avec le monde selon la double perspective des paysages singuliers mis en archipel par la conscience nomade et l'écriture, et de l'expérience négative de paysages angoissants ou déceptifs. L'ensemble de l'ouvrage dégage une loi selon laquelle l'expérience authentique du monde, pour Julien Gracq, intéresse toujours la subjectivité individuelle et s'exprime dans une écriture auratique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (589 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 571-583

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.