Voisins, voisines et voisinage à la fin du XVIIIème siècle : le cas lyonnais (1776-1790)

par Marc Vacher

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Françoise Bayard.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans la seconde moitié du XVIIIème siècle à Lyon comme dans les autres villes du royaume, le voisin devient l'objet d'un débat et son statut est âprement discuté : quelle place faut-il lui accorder dans l'économie des relations quotidiennes ? Comment limiter son intrusion sans briser les solidarités traditionnelles, indispensables à la survie de chacun ? Plus généralement de quelle manière peut-on concilier l'aspiration à une existence à la fois plus intime et plus individuelle et les nécessités d'une vie sociale, encore fortement marquée par les anciennes pratiques collectives ? Toutes ces questions se posent de façon récurrente alors que partout s'affiche la volonté de redéfinir les notions de "public" et de "particulier" et que de nombreux indices montrent que la "civilisation des mœurs", à l'œuvre depuis le début de l'ère moderne, a gagné du terrain. Or, dans cet effort d'acculturation, le voisinage occupe une place à part : dépositaire d'une longue tradition communautaire, il s'arroge toujours un droit de regard sur la conduite de chacun et se montre méfiant à l'égard des intrusions extérieures. De sorte que la société des voisins devient le lieu où se cristallisent les résistances et les oppositions au "processus de civilisation". Derrière l'analyse des comportements et la prégnance du voisinage, c'est toute la question de la diffusion des normes de civilité qui est posée. Les progrès enregistrés sont-ils parvenus à modifier les comportements anciens qui interdisaient toute intimité véritable ? Comment les Lyonnais vivent-ils, à la fin de l'Ancien Régime, l'opposition public/privé ? L'antagonisme entre les catégories socioprofessionnelles se traduit-il par la construction de deux modèles culturels opposés, l'un traditionnel et populaire, l'autre "éclairé" et élitiste ? Autant de questions auxquelles le présent travail se propose d'apporter quelques réponses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (588 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 21-48

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LARHRA (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2002 VAC (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.