Evaluation de la vision fonctionnelle de patients atteints de dégénérescence maculaire liée à l'âge : identification d'images et exploration visuelle

par Valérie Mazoyer

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de François Vital-Durand et de Kenneth Knoblauch.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) est une atteinte rétinienne consécutive à l'avancée en âge. En limitant les informations visuelles accessibles dès les premières étapes du traitement, celle-ci perturbe fortement la perception. L'objectif de ce travail concerne l'évaluation de la vision fonctionnelle de patients atteints de DMLA. Deux sous-modalités visuelles ont été étudiées : l'identification d'images et l'exploration visuelle en manipulant respectivement le contenu fréquentiel des images et le contraste chromatique. Le postulat à l'origine des premières études réalisées est que la pathologie opère tel un filtre passe-bas en rendant les hautes fréquences spatiales inaccessibles. En contrôlant le contenu fréquentiel des images, nous montrons que les informations véhiculées par les basses fréquences spatiales sont suffisantes pour identifier une scène et sont préservées lors de DMLA. De plus, les patients améliorent leurs performances au cours des examens (mémorisation des images). Enfin, le fond nuit à la perception de la forme et leur capacité à identifier les images n'est pas corrélée de façon simple avec les mesures cliniques standards. D'autres expériences ont testé la détection d'un contraste chromatique dans une tâche d'exploration visuelle. Malgré l'atteinte maculaire, ces patients demeurent capables de détecter un contraste chromatique, même à bas niveau de contraste et pour les différents axes chromatiques considérés. Etrangement, les patients et les témoins montrent une augmentation de la vitesse de traitement du stimulus avec l'augmentation du nombre de distracteurs le composant. Du fait du scotome central qui perturbe leur exploration visuelle, ce résultat est expliqué lors de DMLA en termes d’incertitude spatial quant à la localisation de la cible lors de stimulus à 2 pastilles. L'incertitude spatial n'explique pas les performances des sujets témoins, ceux-ci bénéficiant davantage de la configuration des 8 pastilles en un cercle virtuel.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 321 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 289-321

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.