La pédagogie de la connaissance dans son rapport à l'environnement : le cas du Kasai͏̈ (République Démocratique du Congo)

par Jean Pierre Munyanji

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michel Soëtard.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'éducation au Kasai͏̈ (R. D. C. ) traverse une situation de crise. Le nombre d'échecs et abandons scolaires ne cesse de croître. Plusieurs milliers de jeunes quittent l'école sans aucune qualification leur permettant d'exercer des charges dans la société. Parents et enseignants se rejettent la responsabilité. L'étude des théories de la connaissance de certains philosophes et des constructions de certains pédagogues de l'Education nouvelle fait apparaître les liens entre l'éducation et l'environnement des éducables. Mais un regard sur les programmes scolaires du Kasai͏̈ révèle que ceux-ci font l'économie de l'environnement des apprenants. Par contre une approche de l'éducation ancestrale montre que traditionnellement dans l'éducation au Kasai͏̈, on prend en compte l'environnement des enfants. C'est ce qui a fait son efficacité. Ainsi, ce travail cherche à restaurer dans la pédagogie moderne au Kasai͏̈ ce rapport à l'environnement. Dans le but de rechercher les repères pour construire la pédagogie de la connaissance pour le Kasai͏̈, il étudie les théories de la connaissance d'Aristote, de Kant et de Rousseau, et les constructions des auteurs de l'Education nouvelle: Pestalozzi, Freinet et Piaget. Enfin cette recherche offre quelques principes directeurs d'une pédagogie de la connaissance pour le Kasai͏̈. Elle préconise le retour aux choses, fait quelques suggestions pour la construction de connaissances, et met en lumière certaines attitudes, comportements et gestes susceptibles de favoriser les apprentissages, et d'autres qui peuvent les bloquer.

  • Titre traduit

    The pedagogy of knowledge in its relation to the environment : the case of the Kasai͏̈ (Democratic Republic of Congo


  • Résumé

    Education among the Kasai͏̈ (R. D. C. ) is in crisis. Failures and dropouts are on the increase. Thousands of young people leave school without adequate qualification enabling them to take up posts in the society. Parents and teachers trade blames for this situation. Studies of the theories of knowledge of certain philosophers, and the construction by some pedagogues of the new Education underline the links between education and the learners' environment. A glance at the school program among the Kasai͏̈ shows that the former minimise the importance of the scholars' environment. On the contrary, an approach to the ancestral education shows that traditionally in the Kasai͏̈ education, one takes into account the environment of the children. This is what makes it efficient. This work therefore, seeks to restore into the modern pedagogy of the Kasai͏̈ this link with the environment. With the aim of finding references for the construction of the pedagogy of knowledge for the Kasai͏̈, it studies the theories of Aristotle, Kant and Rousseau, as well as the construction by the authors of the new Education: Pestalozzi, Freinet and Piaget. Finally this research offers principal guidelines for a pedagogy of knowledge for the Kasai͏̈. It recommends the return to things, makes some suggestions for the construction of knowledge, and highlights certain attitudes, behaviours and gests likely to enhance learning, and those likely to inhibit it.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 386 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 372-381

Où se trouve cette thèse ?