L'Arménie et la Transcaucasie sous domination arabe du VIIe au IX siècle d'après les sources arabes classiques

par Katia Boudoyan

Thèse de doctorat en Langues, histoire et civilisations des mondes anciens

Sous la direction de Thierry Bianquis.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Ce travail sur l'époque de la domination arabe en Arménie et en Transcaucasie du VIIe au IXe siècles d'après les sources arabes classiques a été ordonné selon un plan chronologique, à l'instar de celui suivi par les historiens arabes. Trois époques successives se distinguent. La première période est celle des invasions arabes en Arménie et en Transcaucasie (Géorgie orientale et Albanie du Caucase). L'époque suivante, celle du califat Omeyyade, se caractérise par la mise en place de la domination arabe dans ces mêmes régions en deux temps, le premier, entre les années 40/660-661 et 73/692-693, le second entre 73/692-693 et 132/749-750. L'installation de l'autorité arabe en Arménie et en Transcaucasie entraîne la formation de la province arabe d'Arminiya. Enfin, la troisième période, celle qui commence avec le califat abbasside, s'achèvera entre 886 et 887, date du couronnement du prince arménien Asot Bagratouni, de 132/750-273/886. De 132/750 à 158/775, un durcissement de la politique arabe menée par Bagdad provoque une phase de troubles et de révoltes, suivie d'une reprise de la lutte contre Byzance et surtout de l'installation massive de tribus arabes en Arménie, en Géorgie et en Albanie. Enfin, durant la première moitié du IXe siècle, les révoltes, les menaces byzantines accrues, et à partir de la fin du califat d'al-Mutawakkil, l'affaiblissement de la centralité politique bagdadienne, annoncent la fin de la domination arabe dans ces régions.

  • Titre traduit

    Armenia and Transcaucasia under Arab Rule from the Seventh to the Ninth Century According to Classical Arabic Sources


  • Résumé

    This thesis deals with Arab domination over Armenia and Transcaucasia from the seventh to the ninth centuries ; it draws on classical Arabic sources and, following the method of Arab historians, is organised chronologically. Three epochs can be identified. The first period corresponds to Arab invasions in Armenia and Transcaucasia (Oriental Georgia and Caucasian Albania). The next period corresponds to the Omeyyad Califate and is characterised by the foundation of Arab rule, between the years 40/660-661 and 73/692-693, and then form 73/692-693 to 132/749-750. The establishment of Arab authority in Armenia and Transcaucasia leads to the creation of the Arab province of Arminiya. Lastly, the third period, which begins with the Abbassid Califate, ends between 886 and 887 - with the coronation of the Armenian Prince Asot Bagratouni (132/750-273/886). From 132/750 to 158/775, the tightening of Arab rule imposed by Bagdad leads to unrest and revolts, followed by a resumption of war with the Byzantines, and above all by the massive installation of Arab tribes in Armenia, Georgia, and Albania. Finally, throughout the first half of the ninth century, revolts, increased Byzantine threats, and, from the end of the Califate of al-Mutawakkil, the waning of a centralised policy from Bagdad, lead to the end of Arab domination over these regions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (502, 141 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 463-502

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot LSHS (Lyon).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GF 00828
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.