Socio-pragmatique des interactions et didactique des langues : l'arabe aux non-arabophones en Mauritanie : quelques propositions pour l'enseignement supérieur

par Ould Hademine Sidi Mohamed

Thèse de doctorat en Linguistique et sémiologie de l'arabe

Sous la direction de Joseph Dichy.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Partant du constat que la grande majorité des étudiants négro-mauritaniens qui ont suivi leurs études pré-universitaires dans les filières dites bilingues où est dispensé, en plus du français, leur principale langue d'enseignement, à titre complémentaire et obligatoire un enseignement d'arabe L2, à un volume horaire conséquent; arrivent néanmoins à l'université souvent sans le niveau minimum en arabe requis pour suivre avec profit les cours dispensés dans cette langue. Notre démarche consistait d'abord à dresser un état des lieux de la situation: ce que nous avons essayé de faire à travers notre bref exposé historique, l'analyse institutionnelle et l'enquête par questionnaire. Ensuite nous devions, une fois le diagnostic établi, chercher les voies et moyens de rendre un tel enseignement efficace, et du coup faire en sorte que, par rapport à l'arabe, le bilinguisme scolaire (français/arabe) devienne une réalité, une connaissance effective. Pour ce faire, nous avons adopté l'hypothèse selon laquelle, pour être efficace, l'enseignement d'une langue notamment étrangère, doit l'envisager résolument comme moyen de communication; ce qui signifie qu'elle consiste surtout en un certain nombre d'activités langagières que ses locuteurs natifs échangent dans les interactions verbales qui leur permettent non seulement d'exprimer leurs désirs, de communiquer avec l'autre pour agir sur lui, modifier son attitude et/ou son comportement etc, mais aussi de gérer les relations interindividuelles, de réguler la vie sociale. Bref il s'agit d'apprendre à communiquer en communiquant, c'est-à-dire en utilisant les mêmes procédés que les natifs suffisamment scolarisés, tout en donnant la priorité aux besoins langagiers des apprenants déterminés avant tout par les exigences institutionnelles de l'enseignement officiel et qui se situent exclusivement au niveau des glosses littéraires. D'où notre proposition de concevoir, comme support didactique privilégié, des scènes dialoguées en arabe littéraire à base d'actes de langage courants en communication quotidienne, sur le modèle d'interactions verbales authentiques.

  • Titre traduit

    Socio-pragmatics of interactions and didactics of languages : Arabic for non Arabic speakers in Mauritania, Some propositions for university level teaching methods


  • Résumé

    Starting from the observation that a large majority of Mauritanian students of black African origin who have followed pre university studies in the so called bilingual system where, in addition to French as the main teaching language, instruction is also carried out in Arabic as a compulsory and complementary second language and to which a substantial number of hours are devoted, it can be observed these students often arrive at university without a sufficient level in Arabic to be able to follow the courses given in this language. The methodology consisted firstly to review of the current situation; and this has been done through a brief historical presentation, an analysis of the institutions involved and a questionnaire survey. Once this diagnostic had been done, different techniques and approaches were investigated with the aim of making this type of teaching efficient, so that bilingual French Arabic teaching can become an effective reality. To be able to do this, the hypothesis has been taken that to be efficient, the teaching of a foreign language must envisage the language as a useful and practical communication tool. This implies that language consists above-all of a certain number of linguistic tools which native speakers employ in verbal interactions and which allow them not only to express their feelings, to communicate with other, to influence their attitudes and behaviour etc. , but also to manage interpersonal relations and social dynamics. In conclusion, the study investigates various methods of learning to communicate, using the very same methods as the educated native speakers, at the same time as giving priority to the linguistic needs of the learners as determined by the institutional demands of official teaching which are directed exclusively towards the literary Arabic forms (glosses). Thus, the proposition to design, as a preferred didactic teaching aid, oral texts in literary Arabic based on current phrases that are commonly used in daily communication; and using the model of "real" verbal interactions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (972 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 705-718 du vol. 3

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.