Conscience phonographique et apprentissage du lire-écrire : vers un enseignement systémique et développemental

par Thierry Marot

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Michel Soëtard.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    L'apprentissage du lire-écrire, en cycle 2 de l'école primaire française, s'appuie le plus souvent sur une connaissance des relations graphes-phonies. Privilégiant la découverte du code, cette orientation pédagogique se réfère au champ linguistique avec le risque d'abandonner l'accès au sens. Une autre orientation, plus centrée sur un statut de lecteur, mise davantage sur la finalité de compréhension mais délaisse les données de sens contenues dans le code. L'ensemble ne permet pas de comprendre comment l'apprenant s'y prend pour maîtriser le lire-écrire. Le champ psycholinguistique interpelle les moyens que se donne l'apprenant. Il associe dans une relation singulière l'apprenant (le sujet) et la langue (l'objet) pour l'analyser, la comprendre et la compléter. Dans cette perspective, l'approche métaphonologique vise une prise de conscience de la réalité sonore. La conscience phonique travaille sur une analyse de l'oral. Or, certains élèves ont une conscience de la sonorité de la langue mais ne l'organisent pas en tenant compte des conventions de l'écrit. Le concept de conscience phonographique associe spécifiquement langue orale et langue écrite afin que le fonctionnement soit intelligible à l'apprenant. Cette thèse organise le concept en le définissant, en présentant des exercices pratiques et une évaluation. Un dispositif expérimental montre l'existence d'une corrélation entre les compétences de conscience phonographique installées en fin de GS et la réussite du lire-écrire en fin de CP. Ce concept inédit soulève également une autre manière d'enseigner le lire-écrire, basée d'une part sur une triple découverte simultanée de la langue selon trois approches, phonique, scripturale et globale d'une part, sur deux étapes de développement, l'une de compréhension et l'autre de mémorisation. En ce sens, la conscience phonographique ne saurait se mettre en place sans un enseignement systémique et développemental.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 287 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 274-279

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université catholique de l'Ouest - Établissement d'enseignement supérieur privé. Bibliothèque universitaire Lettres, sciences humaines et religieuses.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 32
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.