Les divertissements parisiens et leur influence sur les compositeurs : Satie et le groupe des six

par Carol Gouspy

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Anne Penesco.

Soutenue en 2002

à Lyon 2 .


  • Résumé

    Si la musique d'Erik Satie n'est plus inconnue du public aujourd'hui, nous constatons toutefois que les œuvres populaires de ce compositeur demeurent méconnues. Aussi nous est-il apparu nécessaire de combler cette lacune par une étude consacrée à l'influence des loisirs parisiens sur Satie. En fréquentant les lieux de spectacle de notre capitale, une musique populaire s'est imposée à lui, ce qui nous a conduit à exposer les particularités du café-concert, du music-hall et du cabaret. De même nous a-t-il semblé nécessaire de mesurer l'influence de ces divertissements sur la carrière artistique de Satie puisque maints endroits populaires l'attirent à Montmartre, notamment le cabaret artistique. Au contact de ses amis artistes, Satie rejette les règles établies par la tradition, ce qui l'incite à créer les fondements de son propre langage musical. Les résultats de sa théorie novatrice apparaissent dans des chansons qu'il compose pour ses interprètes favoris: le chansonnier Vincent Hyspa et la chanteuse Paulette Darty, spécialisée dans la valse lente. La contribution de Satie au divertissement populaire donne naissance à une nouvelle esthétique musicale qui se développe et s'impose en France avec le Groupe des Six. Prenant Erik Satie pour maître, Jean Cocteau et ses amis compositeurs ressentent, après la Première Guerre Mondiale, la nécessité de bouleverser les mentalités. L'étude de leurs sources d'inspiration nous permet de comprendre la manière dont ils adaptent aux années folles l'esthétique créée en 1900 par Satie.

  • Titre traduit

    ˜The œParisian divertissements and their influences on the composers : Satie and "Les Six"


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Though Erik Satie's music is no more unknown to the public now, it may be noted that his popular works remain ill-known. It seemed that a study dealing with the influence of Parisian revelry on Satie would fill this gap. The Parisian shows he attended, instilled popular music into Satie. This led us to describe the specific aspects of cabaret, music-hall and night club. Similarly, we considered that it was necessary to assess the influence of these shows on the artistic career of Satie since many popular places attracted him to Montmartre, notably the artistic night club where he was second pianist, score arranger and conductor. In contact with fellow entertainers, Satie rejected the traditional rules in music, which led him to create the basis of his own language that consisted in simplifying music. The results of his innovative theory was translated into songs he wrote for his favorite performers such as Vincent Hyspa, "cabaret" singer and Paulette Darty "café-concert" singer specialized in slow waltz. The contribution of Satie to popular entertainment gave birth to a new musical esthetics that developed and spread over France with the "Les Six". Establishing Erik Satie as their mentor, Jean Cocteau and his fellow composers felt, after World War 1, the need to radically change mentalities, which led them to be inspired, in their turn, by the circus and the music-hall, to look for simplicity and to revert to melody and counterpoint. The way they adapted the esthetics created in 1900 by Satie to the "Années Folles" may be understood by the study of their various sources of inspiration.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 610 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.480-593

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.