Mécanismes de réponse de la cellule endocrine intestinale aux hydrolysats protéiques : aspects sécrétoire et transcriptionnel

par Jean-Claude Gevrey

Thèse de doctorat en Système neuroendocrine et épithélium intestinal normal et néoplasique

Sous la direction de Jacques Abello.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Synthétisées par des cellules endocrines de l'intestin grêle, la cholécystokinine (CCK) et les peptides apparentés au glucagon (GLPs pour glucagon-like peptides) sont des hormones aux fonctions biologiques majeures. Parmi les nutriments présents dans la lumière intestinale en période postprandiale, les hydrolysats protéiques stimulent la sécrétion de CCK et de GLPs ainsi que l'expression des gènes correspondants. Néanmoins les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans ces deux niveaux de régulation restaient à élucider. L'objectif général des travaux présentés a été d'identifier des éléments régulateurs et des événements intracellulaires impliqués dans (1) l'exocytose des hormones intestinales et (2) la transcription des gènes de la CCK et du proglucagon en réponse aux hydrolysats protéiques. Le modèle expérimental choisi a été la lignée cellulaire entéroendocrine STC-1. Cette recherche contribue à une meilleure compréhension du contrôle nutritionnel des hormones digestives.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 169 de f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 456 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 321051/2002/170
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 2468
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.