Etude pharmacocinétique et pharmacodynamique de la kétamine et de ses métabolites chez les patients neurotraumatisés hospitalisés en soins intensifs post-opératoires

par Youssef Hijazi

Thèse de doctorat en Pharmacocinétique

Sous la direction de Roselyne Boulieu.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Ce travail a pour objet d'étudier la pharmacocinétique et la pharmacodynamie de la kétamine et de ses métabolites chez les patients neurotraumatisés hospitalisés en soins intensifs. La kétamine et ses métabolites ont été retrouvés stables dans le plasma humain pendant 2 jours à 4ʿC, et pendant 10 semaines à -20ʿC. Le pourcentage de liaison aux protéines plasmatiques de la kétamine, la norkétamine et la déshydronorkétamine à 30 ʿC a été évalué à 60%, 50% et 69% respectivement. Cette liaison est indépendante de la concentration du médicament. La norkétamine a été retrouvée comme le métabolite majoritaire de la kétamine dans des microsomes hépatiques humains. Le CYP3A4 a été identifié comme l'isoforme principale impliquée dans la N-déméthylation de la kétamine. Le CYP2B6 et le CYP2C9 ont montré une contribution minoritaire dans cette voie métabolique. Chez 12 patients neurotraumatisés, une augmentation de la clairance, du volume de distribution et de la demi-vie d'élimination de la kétamine a été observée en comparaison avec des volontaires sains. D'autre part, une stabilité hémodynamique systémique a été observée au cours de l'anesthésie. Chez 6 patients neurotraumatisés, il n'existe pas d'effet significatif de la kétamine sur les potentiels évoqués auditifs de latence moyenne. Une relation entre la concentration plasmatique de la kétamine et l'effet sédatif, évalué par le score de Glasgow a été mise en évidence.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 170 réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?