Réponse cellulaire spécifique du mélanocyte humain aux ultraviolets B : implication du facteur de' transcription N-oct3

par Karine Lefort

Thèse de doctorat en Biologie moléculaire, intégrée et cognitive

Sous la direction de Jean-François Doré.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 246 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 321051/2002/115
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.