Facteurs pronostiques des carcinomes rénaux métastasiques

par Marie-Sylvie Lafragette-Négrier

Thèse de doctorat en Cancérologie médicale

Sous la direction de Jean-Pierre Droz.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .


  • Résumé

    Le carcinome rénal métastasé est chimio-résistant et la survie médiane des patients atteints est habituellement proche d'un an. Son traitement est palliatif et repose essentiellement sur la chirurgie et l'immunothérapie par l'interleukine-2 (IL2) et l'interféron alpha (IFN). Les études multicentriques conduites par le Groupe Français d'Immunothérapie ont montré que seule une petite minorité de patients porteurs de carcinome rénal métastatique obtenait des régressions tumorales durables avec l'IL2 et/ou l'IFN. Afin de mieux guider les indications thérapeutiques, nous avons réalisé une étude des facteurs pronostiques à partir des données obtenues chez 782 patients inclus dans ces essais. Neuf facteurs pronostiques de survie ont été identifiés, validant ainsi 5 d'entre eux déjà rapportés : l'état général, l'intervalle entre la tumeur rénale et l'apparition des métastases ou leur traitement, la vitesse de sédimentation, le nombre de sites métastatiques et le taux d'hémoglobine. Le seul facteur pronostique de réponse au traitement est le nombre de sites métastatiques. Dans une approche originale, nous avons aussi identifié des facteurs prédictifs d'échec précoce du traitement (plusieurs sites métastatiques, un intervalle inférieur à un an entre la tumeur rénale et les métastases, des métastases hépatiques et un taux élevé de polynucléaires circulants). La probabilité d'échec du traitement est supérieure à 80 %, chez les patients combinant au moins 3 de ces facteurs. Dans notre étude, le taux d'IL10 sérique n'a pas d'impact clinique, le taux d'IL6 paraît être un facteur pronostique important de survie, et un taux élevé de VEGF semble être prédictif d'une progression rapide de la maladie. Ces résultats pourront orienter les décisions thérapeutiques dans cette pathologie, ils devraient, d'autre part, permettre de mieux stratifier les patients entrant dans les futurs essais.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 131 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 220 Réf. bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 321051/2002/23
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 3193
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.