Étude du mélange de scalaires en écoulement turbulent et application à la modélisation des petites échelles

par Antoine Moreau

Thèse de doctorat en Sciences. Mécanique

Sous la direction de Jean-Pierre Bertoglio.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 , en partenariat avec École centrale de Lyon (autre partenaire) .

Le jury était composé de Jean-Pierre Bertoglio.


  • Résumé

    Le problème du mélange de scalaires en écoulement est abordé afin d'améliorer la modélisation des petites échelles de telles situations. Des simulations numériques directes originales ont fourni des données manifestement en accord avec l'expérience. Des outils théoriques originaux sont introduits pour jauger les modélisations existantes - notamment, des réseaux de neurones sont utilisés. Ces outils permettent de jauger séparément les hypothèses qui peuvent sous-tendre des modélisations. Le modèle de Cook et Riley pour la distribution du scalaire dans la sous-maille est ainsi analysé finement grâce à la notion d'estimateurs optimaux. Enfin, l'utilisation future de réseaux de neurones pour les simulation des grandes échelles est envisagée


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (118 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 115-118

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.