Détermination des solubilités mutuelles des systèmes binaires eau-hydrocarbure à température élevée

par Céline Marche

Thèse de doctorat en Sciences. Chimie

Sous la direction de Corinne Ferronato.

Soutenue en 2002

à Lyon 1 .

Le jury était composé de Corinne Ferronato.


  • Résumé

    Afin de comprendre les phénomènes de lessivage des gisements pétroliers au cours des temps géologiques, il est nécessaire de modéliser le comportement des systèmes eau-hydrocarbures. Pour cela des données expérimentales fiables sont nécessaires. Actuellement, peu de données dans la littérature sont disponibles concernant les systèmes eau-hydrocarbures à haute température. Nous avons donc conçu et réalisé un dispositif expérimental permettant la détermination des solubilités mutuelles des systèmes eau-hydrocarbures entre 30ʿC et 180ʿC. La détermination de la solubilité des hydrocarbures dans l'eau s'effectue par chromatographie en phase gazeuse avec deux modes d'échantillonnage différents suivant le niveau de solubilité de l'hydrocarbure étudié : Si la solubilité dans l'eau du composé étudié est supérieure à 10-6 (fraction molaire), le système de saturation est couplé à un chromatographe en phase gazeuse permettant l'analyse en ligne de la phase aqueuse. Ce dispositif expérimental a été validé par l'étude du benzène. La solubilité du cyclohexane dans l'eau a été mesurée. Pour des solubilités inférieures à 10-6 (fraction molaire), l'échantillonnage de la phase aqueuse est réalisé en utilisant une méthode d'extraction sur phase solide. La validation de ce dispositif a été réalisée par l'étude de l'hexane. Les composés étudiés sont les alcanes linéaires et les naphtènes. La détermination de la solubilité de l'eau dans les hydrocarbures s'effectue par un titrage coulométrique selon la méthode de Karl Fisher. La solubilité de l'eau dans le toluène, les naphtènes et dans 3 esters lourds biodégradables utilisés par la société Total-Fina-Elf, a ainsi été déterminée entre 30 et 180ʿC. Ces esters sont employés comme fluide de forage en substitution des fluides pétroliers utilisés jusqu'à ce jour. Les résultats obtenus ont permis l'élaboration d'un modèle prédictif des solubilité mutuelles des hydrocarbures étudiés (développé à l'Université de Marseille)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (165 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 156-165

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Claude Bernard (Villeurbanne, Rhône). Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.